Réussir son permis moto

Pour toute personne souhaitant conduire un deux-roues, le permis moto est une étape inévitable. Pour certains, ce n’est qu’une formalité mais pour d’autres, il s’agit d’une véritable épreuve. Nous avons donc regroupé quelques conseils pour réussir son permis moto dans les meilleures conditions possibles.

Les épreuves à franchir pour obtenir un permis moto

Pour obtenir son permis moto, le candidat doit passer plusieurs étapes : il commencera par des cours théoriques durant lesquels il apprendra à connaitre le code de la route, le fonctionnement de base d’une moto, les équipements obligatoires lorsqu’on roule en 2 roues etc. Le candidat devra donc apprendre et surtout comprendre ses fiches théoriques.

Il aura ensuite une vingtaine d’heures de conduite, réparties entre une formation en plateau (c’est-à-dire hors circulation) et en circulation. Durant la formation en plateau, le candidat apprendra à maîtriser sa monture, à mieux la connaitre et à comprendre son utilisation sur la route. C’est également durant cette étape qu’il pourra mieux comprendre les dangers de la moto.

Durant cette formation hors circulation, le candidat apprendra à maîtriser la moto à l’arrêt, à la déplacer d’abord au pas (que ce soit avec ou sans passager) puis à vive allure. La formation se termine par un examen théorique.

Après la formation sur plateau, on procède à la formation et l’examen en circulation. Le candidat doit cette fois-ci appliquer tout ce qu’il a appris aussi bien en théorie que durant la pratique en plateau. L’épreuve se déroule à peu près comme lors d’une épreuve de conduite en automobile en circulation, sauf que cette fois-ci, l’examinateur ne se trouve pas sur la moto avec le candidat, mais le suit dans une voiture-école tout en lui donnant les instructions par radio.

Préparez sérieusement vos examens

Comme tout examen, celui du permis moto doit être préparé minutieusement et méthodiquement. En effet, les échecs ont dans la plupart des cas pour causes un manque de préparation et de pratique de la moto, notamment sur la voie publique.

Une moto-école impose 20 heures de cours obligatoires, dont environ 8h de plateau et 12h de circulation. Toutefois, ces exercices ne suffisent pas toujours pour satisfaire les exigences de l’examen. Par conséquent, il est conseillé de trouver un moyen (légal) de pratiquer plus, en prenant des cours supplémentaires ou en pratiquant dans une zone sécurisée, en dehors de la voie publique.

Pour l’examen théorique, évitez d’apprendre vos fiches par cœur, c’est le meilleur moyen de rater l’épreuve en cas d’oubli. Et d’ailleurs, sur l’aspect pratique, cela ne sert pas à grand-chose. Il est préférable de tâcher de comprendre ce qui sont dits dans les fiches.

Quelques conseils pratiques pour réussir son permis moto

Il n’existe pas de solution miracle pour réussir son permis moto. Toutefois, il y a plusieurs astuces pour mettre toutes les chances de votre côté. Nous avons déjà parlé de l’importance de la préparation des examens, notamment au niveau de la pratique et de l’assimilation des cours théoriques. Mais cette préparation concerne également d’autres aspects.

Le jour de l’examen, voire même la veille, veillez à ce que vous ayez tous les documents nécessaires avec vous, comme votre permis de conduire (ou une pièce d’identité si vous passez le permis A en premier permis). Veillez également à vous présenter à l’examen en tenue de motard. L’accessoire le plus important : le casque. Si vous n’en avez pas encore, nous vous conseillons de faire un tour sur le site La Centrale Du Casque afin d’en faire l’acquisition.

Enfin, durant l’examen, tâchez de rester toujours calme et lucide. Ne cédez pas à la pression, notamment durant l’épreuve en circulation, au milieu des autres automobilistes, ou durant l’épreuve théorique, face à l’examinateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *