Comment lever un interdit bancaire ?

Tomber dans dans une situation d’interdit bancaire, tout le monde peut le vivre un jour ou l’autre. Il peut résulter de plusieurs incidents comme un impayé via chèque, carte bancaire ou autre. Peu importe la cause, le plus important est de vous sortir de cette situation le plus vite possible. Ainsi, vous pouvez limiter les problèmes. Voici quelques conseils pratiques.

interdit bancaire

L’interdit bancaire

Pour tomber dans un interdit bancaire, il y a trois raisons possibles. Premièrement, si vous avez émis un ou plusieurs chèques sans provision et n’avez pas régularisé votre situation dans l’immédiat. Dans d’autres cas, une personne est interdite bancaire après avoir utilisé sa carte bancaire de façon abusive. Finalement, si vous faites l’objet d’une interdiction judiciaire d’utiliser votre chéquier.

Dans l’un de ces cas, une personne est inscrite au Fichier Central des Chèques (FCC). Ce fichier est géré par la Banque de France, et est consulté par ce dernier avant de délivrer un chéquier à quelqu’un. Une fois inscrit dans cette liste, vous ne pouvez plus demander de crédit également. Cependant, elle peut être consultée par tout le monde par l’intermédiaire d’un guichet de la banque de France. Vous pouvez aussi voir ce FCC en envoyant un courrier au service de la banque de France à Poitiers.

Vouloir lever un interdit bancaire

Pour sortir d’une interdiction bancaire après un chèque impayé, il faut avant tout verser à votre banque le montant de ce que vous devez. Cette somme sera automatiquement bloquée pendant une période d’un an sur un compte spécial. Il faut ensuite approvisionner votre compte du montant de ce que vous devez. Une fois le montant disponible, demandez au bénéficiaire du chèque de le représenter pour paiement.

Vous pouvez également régler votre paiement par un autre moyen. C’est-à-dire en espèces. N’oubliez pas de régler le montant des sommes dues si vous êtes fichés pour un incident de carte bleue. Votre banque sera en charge de régler votre radiation. En agissant ainsi, vous éviterez de payer de lourdes pénalités. Dans le cas contraire, la durée d’inscription maximale au fichier est de cinq ans pour un litige via chèque ou d’après une inscription judiciaire. Dans le cas d’un problème via une carte bancaire, la durée d’inscription d’une personne dans la liste noire est de deux ans au maximum.

Malheureusement, beaucoup de personnes sont dans des cas plus difficiles. Les majorités des personnes interdites bancaires ne peuvent pas régler le problème sur le champ. Affectés par le manque d’argent, de revenu, ces gens ne peuvent pas verser le montant dû. Ils doivent alors recourir à une procédure de rétablissement personnel. Ce processus d’engagement se fait dans le domaine privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *