Comment produire du miel bio ?

Il n’est rien de plus naturel et de plus extraordinaire qu’un bon miel fabriqué par les abeilles. Toutefois, ce produit peut être encore plus prodigieux s’il est d’une qualité bio. Néanmoins, combien même le miel bio soit exceptionnel et très apprécié, il est très difficile à produire. Voici donc quelques points essentiels à savoir sur la production du miel bio.

Le respect rigoureux d’un cahier des charges

Afin qu’un miel puisse être « labellisé bio », il devra répondre à un cahier des charges rigoureusement strict. Les règles de certification étant extrêmement sévères en Europe, seuls environ 300 apiculteurs parviennent à obtenir ce label. Et pour ajouter à la complexité de la tâche, chaque élément préconisé dans le fameux cahier des charges sera dûment contrôlé par un organisme certificateur qui se chargera de délivrer le label AB (Agriculture Biologique).

La zone d’implantation des ruches et les zones de butinage

Les ruches devront être installées dans les environs immédiats, soit dans un rayon de 3 km, d’une zone à agriculture bio ou encore sauvage. Ceci afin que l’étape de butinage ne s’opère pas sur des cultures ayant été traitées au pesticide. Il faudra aussi que les zones dans lesquelles les abeilles iront butiner soient suffisamment éloignées des villes, des usines, des décharges,… Une distance minimum de 3 km sera à respecter afin que les risques de « contamination » des végétations alentour soient évités au maximum.

Les matériaux de construction des ruches

ruches bio

L’habitat des abeilles devra être conditionné particulièrement pour obtenir le fameux label bio. Ainsi les ruches devront être constituées à partir de matériaux naturels sans aucun traitement protecteur, ni vernis synthétique,… Les besoins de protection contre les invasions extérieures telles que les rongeurs seront assurés dans le cadre des moyens attribués à l’agriculture biologique, spécifiés dans le « règlement CEE n°2091/92, annexe II..7/20 ». Les cadres intérieurs devront aussi être uniquement en cire biologique. Cette cire sera obtenue uniquement à partir d’opercules fondues ou de cadres de hausse fondus.

Le nourrissement et les soins des abeilles

Les abeilles seront uniquement nourries avec leur propre miel lors de la saison hivernale. Exceptionnellement dans le cas d’insuffisance du miel de nourrissement de l’abeille, il est possible d’avoir recours à un succédané de miel, mais cela sera obligatoirement effectué avec l’accord de l’organisme certificateur. En cas de maladie du cheptel, les soins devront se conformer à la législation actuelle en vigueur (A.M.M.).

Récolte, extraction et conditionnement du miel bio

miel bio

Il est strictement interdit d’utiliser des répulsifs chimiques au moment de la récolte du miel. La fumée des combustibles organiques et non polluants est autorisée ou tout autre technique naturelle. Une extraction à froid est aussi indiquée pour du miel bio. Chaque matériel utilisé dans cette étape devra être autorisé pour un contact avec les denrées alimentaires. Quant à l’étape du conditionnement, elle ne devra pas altérer la qualité du miel. Les matériels de conditionnement devront alors respecter les mêmes exigences que celles de l’extraction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *