5 événements pour sauver les abeilles

5 événements pour sauver les abeilles

La sauvegarde des abeilles est devenue une préoccupation à l’échelle internationale. Ainsi, de nombreuses initiatives voient le jour pour atteindre ces objectifs. De nombreux événements sont alors organisés pour sauver les abeilles et sensibiliser le public sur l’importance de cette lutte.

La journée mondiale des abeilles

Sauver les abeilles est l’une de vos premières préoccupations ? Il vous faudra alors entourer la date du 20 mai sur votre calendrier, car ce jour est désormais décrété comme étant la Journée Mondiale des Abeilles, sur une initiative de la FAO et de l’ONU. Cette journée a essentiellement été créée pour préserver les abeilles qui ont un rôle important, des dangers qui les guettent et qui pourraient accélérer leur extinction qui est déjà malheureusement bien avancée. 

Cette journée est donc un appel à une action de sensibilisation et de mobilisation de tous les acteurs concernés par le déclin des abeilles, qu’il s’agisse des agriculteurs, des apiculteurs, des élus ou encore des politiciens. 

L’Université des Abeilles

L’Université des Abeilles est un événement initié par Guerlain à l’occasion de la Journée Mondiale de la Biodiversité. Le but de cet événement dont la troisième édition a eu lieu le 22 mai 2019 est bien entendu de promouvoir et renforcer la protection des abeilles.

L’Université des Abeilles est née en 2017, sur l’initiative de Guerlain, dont l’animal-symbole est l’abeille. Cet événement a pour objectif de rassembler les spécialistes et experts de la protection des abeilles pour une meilleure compréhension des causes et des conséquences du déclin de ces précieux insectes. Il vise également à sensibiliser le public et les organisations sur l’importance de leur protection, et bien sûr de trouver des solutions efficaces et durables pour sauver les abeilles.

Foire Ô miel, pour promouvoir les artisans et sauver les abeilles

Nous sommes actuellement à la 4ème édition de la Foire Ô miel, la première foire au miel de France qui, cette année, a eu lieu à Toulouse. Cet événement a regroupé près de 50 apiculteurs récoltants de la région, ainsi que de nombreux consommateurs et producteurs.

La Foire Ô miel est également l’occasion de trouver des produits originaux autour du monde de l’apiculture (comme le vin de miel, les kits de fabrication de ruche DIY, les bougies, etc.), et de déguster du miel totalement naturel. Mais on ne peut toutefois pas parler de miel sans faire allusion aux abeilles sans qui cette douceur n’existerait pas. L’événement a donc aussi pour objectif de sensibiliser tous les acteurs aux menaces d’extinction de ces petites ouvrières ailées.

L’éco-festival abeilles et insectes pollinisateurs à Céret, Pyrénées-Orientales

L’éco-festival abeilles et insectes pollinisateurs est un événement organisé par Permaterra et l’association Vallespir Terres qui s’est déroulé du 2 au 6 octobre 2019 à Céret, Pyrénées-Orientales. Durant cet événement, des conférences débats ont été organisées concernant les relations tumultueuses de l’homme avec ces petits animaux, la perte de la biodiversité et la nécessité de mener une action de lutte collective contre le redoutable frelon asiatique. Une table ronde était également organisée, avec pour thème « Ruches de biodiversité et apiculture de sauvegarde ». D’ailleurs, n’hésitez pas à acheter un hôtel à insectes pour le mettre dans votre jardin si vous pouvez. De cette manière, vous participez à la protection des insectes pollinisateurs.

5ème Journée des Compagnons du Miel

Cet événement qui a eu lieu le 12 octobre en Aveyron est un rendez-vous annuel afin de rencontrer des apiculteurs, de goûter au miel du territoire, et de contribuer à la sauvegarde de la biodiversité et des abeilles. Pour ce faire, les visiteurs repartent de l’événement en emportant avec eux un sachet gratuit de plantes mellifères à semer.

Comment créer son entreprise

Comment créer son entreprise

Beaucoup choisissent actuellement la nouvelle formule : créer son entreprise et ce, pour plusieurs raisons. Toutefois, ce n’est pas une opération anodine qu’il est conseillé de se préparer pour mieux la réussir. Comme ce n’est pas une décision à prendre à la légère, il y a des astuces pour s’y lancer, il y a également des supports et des dispositifs pour vous aider à mener à bien votre projet et il y a différentes options pour faire votre choix.

Créer son entreprise, les premières « choses » à faire

Quand on veut créer son entreprise, il y a des dispositions à prendre pour optimiser le projet. Ainsi, vous devez d’abord faire une petite liste de vos atouts et de vos faiblesses pour évaluer vos compétences, cela définit ainsi l’envergure de votre future société. Vous devez ensuite estimer vos moyens financiers, car la création d’une entreprise requiert, en général, un certain fond, qui constituera le capital et financera les équipements. Selon votre projet et le statut que vous voulez adopter, vous pourrez ainsi trouver le ou les meilleurs associés, ceux qui partageront avec vous les apports, les activités et les bénéfices. Vous pouvez alors commencer par parler de votre projet autour de vous, avec des personnes de confiance.

Il serait mieux de se faire accompagner dans votre projet, des entités et organismes sont là pour ça, entre autres les Chambres de Commerce et d’Industrie ou CCI et les Chambres de Métiers et d’Artisanat. Cela vous permet de côtoyer des entrepreneurs et bénéficier ainsi de leur tutorat. Des concours de jeunes créateurs sont aussi de belles occasions pour vous lancer afin de trouver les meilleures opportunités pour être mieux repéré. Si vous rencontrez des difficultés, persévérez si vous pensez que c’est votre voie, vous devez croire en votre projet et vous entourer de personnes positives qui vous supporteront dans votre projet. Dans le cas où vous sentez que cela ne peut pas aboutir, il est toujours temps de répartir à zéro et de changer de voie.

Les différents statuts pour en choisir un

Choisir son statut est l’une des priorités. Vous devez tout savoir sur le statut de travailleur indépendant avant de vous lancer. Il y a plusieurs possibilités de se convertir  en travailleur indépendant. Pour constituer une société, il y a plusieurs statuts juridiques qui sont accessibles et détermineraient les activités et l’envergure de la société. La Société à Responsabilité Limitée (SARL) est la forme la plus simple et la plus répandue. Elle est compatible à tous types de projets et à tous les secteurs. La SARL est une société qui requiert l’association d’au moins deux personnes physiques et morales.

Le statut d’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) est une forme de SARL mais unipersonnelle. La personne décide seule le capital social de la société. Il y a également la Société Anonyme (SA) qui est en fait une société nécessitant au moins deux actionnaires dont la responsabilité de chacun sera définie selon leur apport dans la création de la société.

Le statut de Société en Nom Collectif (SNC) est la forme juridique avec laquelle les associés seront tous responsables et se constituent tous comme commerçants des produits et services. Avec un capital social défini en part, elle est disposée en apports numéraires pouvant prendre la forme industrielle ou en nature. Vous pouvez également vous inspirer des idées avancées par quelques entrepreneurs qui sont réalisables comme entreprises à domicile.

Des dispositifs numériques pour vous aider

Les conseils cités ci-dessus permettent de créer son entreprise dans les règles de l’art. Mais il faudra également mettre sur pied les meilleurs dispositifs qui optimiseront votre projet. Plusieurs approches sont d’une grande aide pour gagner en temps, en clientèle et en bénéfices. Le numérique et le digital sont actuellement très prisés pour faciliter les communications et les échanges. Il y a alors des logiciels pour gérer son entreprise qui sont compatibles à tous les supports y compris les mobiles : ordinateur, tablette et surtout smartphones.

Des logiciels de gestion de mails sont plus qu’indispensables pour être en communication avec vos fournisseurs et avec vos clients. Très utilisés par les freelances et par les responsables des entreprises, vous devez pourvoir vos outils de travail de ces dispositifs. Microsoft Outlook est parmi les plus sollicités dans la gestion des mails et est également utilisé comme agenda pour mieux gérer vos plans et votre temps.

Des logiciels de gestion de tâches sont aussi incontournables pour mieux s’organiser et pour organiser vos missions. Même si les papiers et les agendas physiques sont toujours d’actualité, il est toujours plus judicieux de faire usage de logiciels et applications numériques. Ainsi, Evernote est le logiciel le plus utilisé, comme il est libre et gratuit. Mais c’est aussi un logiciel efficace et rapide pour optimiser vos « dispatching ». Le logiciel Trello est aussi une bonne référence en offrant un tableau pour pouvoir trier les tâches et avoir un suivi instantané de ces tâches en étant toujours au courant de leurs évolutions.

Pour mettre vos données à l’abri

Des logiciels de stockage en ligne sont impératifs pour sauvegarder des données de la société. Vos fichiers de travail peuvent ainsi être « archivés » dedans, et être accessibles à tout moment, même via une autre machine. Ce système, également appelé « Cloud », offre le plus de fiabilité. Le plus utilisé est le « Google Drive » qui propose une utilisation très flexible et réactive. Pour les abonnés d’Outlook et Hotmail, ils pourront stocker leurs données sur One Drive. Le Dropbox est une plateforme très performante quand il s’agit de sauvegarder de tâches finies. Ce sont quelques logiciels indispensables, voire indissociables des entreprises afin d’optimiser de bons rendements et d’être plus rapides.

Élever des abeilles : comment en faire son métier ?

Élever des abeilles

Vous êtes désormais décidé à faire un métier passionnant celui d’élever des abeilles. C’est une excellente idée puisque vous contribuez à la lutte contre la disparition de ces insectes pollinisateurs. En sachant également les bienfaits du pollen, vous envisagez de vous lancer dans l’apiculture, mais cela requiert un savoir-faire spécifique et vous devez aussi savoir gérer un rucher. Voici quelques conseils utiles pour pouvoir faire de l’élevage d’abeilles son métier et pour obtenir plus de compétences.

Suivre des formations en apiculture

Avant de vous lancer dans ce métier, il est important de connaitre les bases de l’apiculture. Avec une formation apiculture, vous pourrez acquérir des connaissances appropriées pour l’entretien de votre rucher, et obtenir ainsi un revenu correct. Donc, pour devenir un professionnel dans ce domaine et pour bien protéger les abeilles, rendez-vous auprès d’un centre de formation en apiculture qui vous apprendra à maitriser ce nouveau travail en vous donnant les différentes techniques pour élever des abeilles. Ces méthodes sont essentielles à l’équilibre écologique, car elles assurent la survie de ces insectes alors ne négligez pas votre formation ainsi que le matériel nécessaire tel qu’un extracteur de miel et une combinaison !

Se documenter pour bien élever des abeilles

Comme vous êtes un débutant dans l’apiculture, il va falloir vous documenter. Il existe de nombreux ouvrages qui parlent des abeilles et des techniques qui pourront aider les amateurs à faire de l’élevage d’abeilles son métier, tel que le livre « Apiculture pour les nuls » d’Henri Clément. C’est le meilleur moyen d’apprendre la partie théorique de l’apiculture et les aspects particuliers d’un rucher.

Effectuer des stages pratiques

Avoir beaucoup de connaissances n’est pas suffisant. Il faut une certaine expérience pour pouvoir travailler dans l’apiculture, vous pouvez commencer à effectuer des stages auprès d’une vraie exploitation ou dans des ruchers-écoles. Demandez des renseignements auprès des bureaux de la commune de votre ville. Votre entourage pourra également vous aider à trouver ces stages.

Si vous connaissez un apiculteur, vous aurez toutes les chances d’avoir tous les renseignements dont vous aurez besoin et même l’opportunité de collaborer avec lui. Il existe aussi de nombreuses bonnes écoles qui disposent de site web où vous pouvez accéder facilement. Notez bien que vous pourrez bénéficier d’une formation gratuite selon le dirigeant de la ruche-école.

Opter pour l’abeille noire

Se lancer dans l’apiculture est un grand pas vers la sauvegarde des abeilles, vous soutenez ainsi l’effort des autres apiculteurs. Cependant, il y a des apiculteurs qui participent indirectement à l’extinction de ces insectes en faisant importer certaines espèces, ce qui favorise le métissage des souches ancestrales. Donc, vous qui débutez dans ce métier, choisissez d’élever l’abeille noire afin de préserver le patrimoine endémique de notre pays.

Les techniques d’élevage d’abeilles

Avant tout il est important de préciser qu’élever des abeilles dans le but d’en obtenir quelques colonies est différent de celui d’en faire son métier puisque pour ce dernier, il s’agit de réaliser une exploitation apicole. Pour élever des abeilles, il faut avoir une certaine sagesse et de la patience, car c’est une matière délicate qui ne se prend pas à la légère. La technique la plus efficace est la méthode de division, car elle permet d’obtenir des colonies plus stables et vous respectez ainsi la biologie des abeilles. Si vous maîtrisez cette méthode, votre avenir dans ce métier sera bien assuré puisque vous allez bien vous développer.

Partir en vacances avec son bébé : les précautions à prendre

Partir en vacances avec son bébé

Partir en vacances avec son bébé est un moment de bonheur lorsqu’on a pris toutes les précautions nécessaires. Il y a donc certains éléments à considérer avant le voyage, comme tout trajet il faudra bien se préparer. Puisqu’il s’agit d’un bébé, il est essentiel d’être plus prudent et préventif. Découvrez alors dans cet article toutes les précautions à prendre si vous envisagez de partir avec votre enfant.

Bien choisir la destination

Le choix de la destination dépend de l’âge du petit. S’il s’agit d’un bébé à bas âge, il vaut mieux rester en France et visiter un membre de la famille qui habite tout près, ou aller à la campagne, à la mer ou à la montagne.

Si le bébé est plus de 6 mois, vous pouvez envisager de partir un peu plus loin. Voyager dans le pourtour méditerranéen ou dans les îles Caraïbes serait une excellente idée ! Cependant, pour n’importe quelle destination, demandez-vous si vous aurez facilement accès à un médecin et à un hôpital. Ainsi, il faut bien vous renseigner sur la ville où vous allez vous rendre surtout s’il s’agit de votre premier voyage avec le bébé. Et une fois arrivée sur le lieu, logez dans un hôtel pour que votre bout de chou ait un total confort.

Faire une petite visite chez le pédiatre avant de partir en vacances avec son bébé

Consulter un pédiatre avant de partir est obligatoire si votre bébé est victime de rhumes ou d’otites. Ce médecin pourra vous confirmer si votre enfant est en mesure de supporter un voyage en avion, si un bain de mer peut lui être bénéfique. Il faut également demander au pédiatre un certificat de non-contagiosité si vous voulez intégrer le baby-club.

Toutefois, si votre bébé a attrapé la varicelle, il est conseillé de se renseigner sur la durée de la varicelle et de ne prendre l’envole que s’il est vraiment guéri afin d’éviter de contaminer les autres. Trouver auprès du pédiatre les contacts d’un médecin s’il en connaît un dans votre destination.

Opter pour le moyen de transport approprié

Si votre destination est à moins de 500 kilomètres de chez vous, alors prenez la voiture. Par contre, si le trajet est entre 500 et 1 000 kilomètres, choisissez de voyager en train. Ce serait plus confortable, et moins fatigant pour lui. Mais si c’est encore plus loin, il est évident que vous devez partir en avion. Ne vous inquiétez pas, car un bébé âgé plus d’une semaine peut prendre l’avion, il suffit juste de le téter au décollage et à l’atterrissage. Donc pour le voyage, mettez dans son sac de voyage des couches, de l’eau, de la poudre de lait et un biberon, une tenue de rechange, un gilet supplémentaire, un bavoir, et des lingettes.

Préparer sa trousse à pharmacie

Avant de partir en vacances avec son bébé, il est indispensable d’avoir sous la main une trousse à pharmacie au cas où il tomberait malade durant le voyage. Mettez alors dans la trousse un calmant pour un bébé de plus d’un an, du crème solaire pour protéger sa peau, des médicaments comme le paracétamol et les suppositoires, des sachets de réhydratation si le bébé souffrait de diarrhée ou de déshydratation.

A la découverte des huiles sèches

Huiles sèches

Avez-vous déjà entendu parler d’huiles sèches ? Si vous suivez l’évolution du cosmétique, vous savez surement ce que c’est et pour quoi on l’utilise. Quoi qu’il en soit, vous allez le découvrir dans ce qui suit et dans cet article, alors accrochez-vous !

Un petit aperçu sur l’huile sèche

L’huile sèche est une substance très appréciée surtout pendant la saison printemps-été. Actuellement, le nombre de personnes qui l’utilisent augmente de plus en plus puisqu’elle a un caractère « multifonction ». L’huile sèche a tant d’effet sur le visage, le corps et les cheveux. Mais pour avoir du bon résultat, il faut bien les choisir.

L’huile sèche pour la peau

Les huiles végétales appelées aussi sèches sont très fluides et peuvent facilement pénétrer dans la peau en ne laissant aucun film gras. Quand vous utilisez ce genre d’huiles, vous aurez un résultat non gras comme on dit du « toucher sec ». Elles sont distinctes des autres huiles végétales qui sont plus grasse, et où on ne remarque aucune brillance sur la peau. Vous pouvez parfaitement ajouter ces huiles sèches dans vos cosmétiques maison ou les mettre dans un coffret à barbe. Elles peuvent aussi être utilisées comme soin nourrissant ou comme crème de jour ou de nuit.

Le choix d’une bonne huile sèche

Pour des raisons de santé, il est important de vérifier la qualité de l’huile sèche que vous utilisez. Ce n’est pas suffisant de se focaliser sur l’odeur et autre facteur que certaines personnes considèrent comme important. Il faut choisir une huile sèche naturelle et regarder l’INCI sur de l’étiquette afin d’avoir la garantie qu’elle ne contient pas d’ingrédient douteux. Vous pouvez aussi utiliser une huile sèche avec un label BIO reconnu comme celle vendue chez la Slow cosmétique.

Sur quelles parties du corps peut-on appliquer les huiles sèches ?

Vous pouvez parfaitement mettre sur toutes les parties de votre corps les huiles au toucher non gras. Pareille que toutes les huiles végétales, elles sont riches en vertus bénéfiques. Ce sont les substances idéales pour bien soigner la peau de votre visage et celle du reste du corps. Vous pouvez également les appliquer pour faire des massages, avec ce type d’huile vous serez plus détendu et obtiendrez une peau douce.

Les avantages des huiles sèches

Les huiles sèches ont un toucher sec, c’est pourquoi elles sont parfaites pour les soins du corps, d’autant plus qu’elles pénètrent assez rapidement. Vous n’aurez donc pas à attendre une demi-heure avant de mettre vos habits après les avoir appliqués. Ces huiles végétales peuvent être utilisées comme soins réparateurs et elles agissent efficacement sur les cheveux secs, abîmés ou cassants. Même s’il existe divers types d’huile qui sont favorables pour les cheveux, les huiles sèches sont aussi de véritables alliés pour embellir la chevelure.

Pour les utiliser, il suffit d’ajouter quelques gouttes d’huile sèche dans votre bain, vous bénéficiez ainsi de leurs vertus hydratantes et relaxantes. Vous allez certainement apprécier l’huile, car elle a des parfums exceptionnels. Mettez de l’huile sur votre visage avant d’aller vous coucher, ou mélangez-la avec votre crème de nuit ou à votre masque. Votre peau sera plus lisse et éclatante.

Appliquez aussi l’huile sèche sur vos cheveux, quelque temps avant que vous mettiez votre shampooing ou même après. Il faut bien insister sur les pointes. Ainsi, ils seront très brillants, doux et faciles à coiffer. Pour votre corps, l’huile va vous aider à bien vous relaxer en l’associant avec un léger massage, appliquez bien sûr les zones sèches. Afin d’avoir un excellent résultat, mettez l’huile sèche sur une peau humide une fois sortie du bain ou de la douche, ou avoir fini une séance de sauna ou de hammam !

Comment choisir le panier de son chien ?

Panier pour chien

Quand on adopte un chien, il y a des conditions pour qu’il se sente bien chez vous. Pour lui inculquer une bonne éducation, il ne suffit pas de le nourrir, il faut également lui offrir un lieu pour dormir. Le panier est maintenant un accessoire incontournable pour un animal de compagnie et vous devez vous référer sur plusieurs critères avant de fixer votre choix.

Pour que le chien ait un bon sommeil !

Le dilemme, quand on adopte un toutou, est de choisir où le placer. Si certains préfèrent le mettre dehors dans une niche, comme ils ont choisi un molosse. D’autres optent pour une race de petites tailles qui peut bien occuper une petite place dans un coin. Dans les deux cas, vous devez toujours penser à lui offrir un bon « lit douillet » pour sa sieste et pour une bonne nuit.

Le couchage de son toutou peut se décliner en panier qui offrira une certaine chaleur aux petits. C’est une meilleure solution par rapport au coussin qu’il pourrait trainer partout. Le panier lui confère également une certaine sûreté en se sentant en sécurité « dedans ». C’est aussi un bon moyen pour lui apprendre le bon maintien.

Le meilleur pour votre boule de poils !

Une corbeille ou un panier peut rester dans sa forme d’origine, mais pour plus de fun et de confort, vous pourrez lui offrir de jolis modèles. Choisir un panier pour chien original selon les critères classiques n’est pas si compliqué, mais pour votre chouchou, vous pourrez ajouter l’authenticité. Ainsi, beaucoup de maître et maîtresse offrent à leur boule de poils du « sur mesure » avec un couchage douillet et une petite touche personnalisée.

Si certains fortunés peuvent se permettre d’offrir de la haute couture à leur toutou, vous pourrez également acheter du luxe dans les boutiques d’accessoires canins. Un beau design, une forme et une belle décoration, une dimension adaptée à la taille de votre chien, un nettoyage facile dans la machine à laver, le tout ajoute de l’originalité et du confort au couchage de votre toutou.

Choisir son panier selon le contexte

Pour que votre chien dorme confortablement, il faut lui offrir le panier qui lui sera adapté. Quelques critères sont alors à prendre en considération. L’âge de votre animal de compagnie définit la taille de son couchage. Il est préférable de ne pas acheter un qui est trop juste à sa taille, choisissez-le plus large pour qu’il puisse bouger à son aise. Mais vous devez tout de même penser à en acheter un plus grand quand il grandira.

Sa condition physique et sa santé influent également sur votre choix. Pour un animal qui a un problème d’articulations, on vous conseille d’équiper son panier d’un matelas orthopédique. C’est un dispositif qui est conçu pour supporter sa colonne vertébrale, ainsi que les muscles de son dos et est idéal pour répartir son poids. Il existe alors des modèles confectionnés dans du plastique pour plus de résistance, dans du cuir pour plus de confort, dans de l’osier pour plus de douillet. Vous pourrez aussi opter pour la forme ronde, rectangulaire, avec ou sans rebord.

Top 20 des astuces pour acheter moins cher

Acheter moins cher

Lorsque l’un des membres de notre famille meurt, on ne sait plus comment faire pour acheter une pierre tombale moins chère. Il s’agit d’un ensemble constitué d’un soubassement, d’une tombale, d’une stèle et d’une semelle. Avec le poids du deuil, vous ne pouvez pas vous permettre d’acheter un monument funéraire avec un coût élevé. Voici 20 astuces pour en acheter moins cher.

1. Opter pour une pierre tombale d’occasion

De nos jours, une pierre tombale d’occasion est de tendance et à moindre coût par rapport aux autres types de monument funéraire. Quand une concession funéraire n’est pas renouvelée pendant plusieurs années, la municipalité peut la récupérer. Ainsi, elle sera mise en vente, par pièces ou en intégralité en fonction de son état. Si vous souhaitez réduire vos dépenses, choisissez d’acheter une pierre tombale d’occasion vous obtiendrez ainsi une sépulture convenable à un prix plus bas.

2. Tenir compte quelques éléments avant l’achat

Lors de l’achat d’une pierre tombale vous devez prendre en compte l’état de la sépulture, car si celle-ci est en mauvais état vous risquez de dépenser encore plus pour son renouvellement. Ainsi, vous pouvez choisir des pierres, des stèles, des semelles et des soubassements.

3. Contrôler l’état des pierres

Afin d’éviter de dépenser encore plus pour la réparation, il est important de bien vérifier l’état de la roche, si elle ne présente pas de fissures ni d’éclats. Aussi, évitez d’acheter une pierre tombale qui n’est pas étanche.

4. Des monuments démontés

Il existe des pierres tombales qui sont vendus avec des éléments démontés et sans gravure personnalisée. En outre, rendez-vous auprès de votre municipalité car elle peut également proposer des éléments d’ornementation comme les vases, jardinières, urnes et symboles religieux. vous aurez ainsi l’occasion d’acheter moins cher..

5. D’anciens monuments

Il est aussi plus intéressant d’acheter moins cher une pierre tombale ancienne. Actuellement, certaines familles vendent leurs monuments à des prix moins chers, car il y en a de la place libre ou qu’elles ont en ont décidé ainsi. Vous pouvez profiter de cette occasion pour ne pas à payer pour une pierre tombale à un prix élevé.

6. Des tombes abandonnées

Dans certaines familles lorsqu’une personne est mort, les descendants ne se préoccupent plus de son monument. Si après deux ans, ces derniers ne font pas signes alors la pierre tombale sera mise en vente et à un prix très intéressant.

7. Choisir une pierre tombale d’occasion qui ne comporte pas de nom

Puisqu’il s’agit d’un monument ancien, il se peut que vous tombez sur une pierre tombale qui a un nom d’u défunt gravé dessus. Cela n’est pas vraiment commode même si c’est à bas prix, il vaut mieux chercher d’autres qui n’a aucun élément qui pourrait rappeler les précédents propriétaires.

8. Considérer les avantages d’une pierre tombale d’occasion

En optant pour une pierre tombale d’occasion vous réduisez votre dépense, car son prix d’achat est vraiment moins cher comparé à celui d’une sépulture neuve. Il est possible que l’on vous propose des monuments funéraires neufs très chers alors qu’ils ne sont pas si différents d’une pierre tombale d’occasion.

9. Respecter la volonté du défunt

Avant sa mort, le défunt aurait précisé quelque chose à propos de sa pierre tombale donc quand vous allez en acheter vérifiez bien que celle-ci s’accorde avec le monument dont le défunt avait envisagé. Par exemple, s’il a voulu une pierre tombale simple mais personnalisé.

10. Se renseigner auprès de l’administration concernée

Pour avoir un monument convenable, il est préférable de s’informer auprès du service des cimetières de la commune d’inhumation à propos des règles qui régissent les sépultures et aux caveaux. De cette façon vous pouvez savoir les conditions relatives à l’achat d’une tombale d’occasion.

11. Connaitre les différents types de vente

Dans certaines communes la vente de pierre tombale d’occasion peut se faire d’une manière. Ainsi, elles proposent aux particuliers une vente sous la forme d’enchères, celui qui propose un tarif plus élevé que les autres remporte l’affaire.

12. Comparer d’une mairie à l’autre

Chaque commune a ses propres disciplines en matière de pierre tombale, il est probable que vous obtenez un prix plus bas dans une mairie et un plus élevé dans un autre. A vous alors de faire la comparaison !

13. Evaluer le prix d’un monument

Les monuments funéraires d’occasion sont en général vendus à 200€. Mais les tarifs peuvent varier selon l’état du monument, ils peuvent aller jusqu’à 700€. Toutefois, il faudra prendre en compte les coûts de transport dans le cas où la concession n’est pas dans le même cimetière.

14. Faire une comparaison de prix

Avant d’acheter une pierre tombale, il faut effectuer une comparer de prix. Ainsi, vous pouvez avoir la possibilité d’acquérir un monument moins cher. Pour cela, visitez un site de comparateur de prix qui vous permettra d’obtenir le monument de votre choix avec le prix le plus bas.

15. Ne pas tenir compte des modèles

Puisque vous comptez acheter une pierre tombale à u prix attractif, vous devez aussi avoir à l’esprit qu’il n’y aurait pas assez de choix comme pour un monument neuf qui a été bien sculpté. Par contre, vous aurez l’occasion de faire rénover quand il sera en votre possession.

16. Acheter moins cher en se rendant sur un site

Consulter un site de bons plans vous permet de trouver rapidement une pierre tombale d’occasion sans prévoir un budget trop important avec des prix accessibles. Vous réaliserez ainsi une bonne affaire en acquérant un monument que d’autres familles ont abandonné.

17. Visiter d’autres sites intéressants

Pour obtenir une pierre tombale d’occasion qui correspond à votre budget vous pouvez aussi vous rendre sur le bon coin qui est un site efficace. Il propose de divers monuments en bon état à des prix moins chers.

18. Consulter un guide d’achat

Comme n’importe quelle affaire, avoir sous la main un guide d’achat est toujours avantageux. Il vous est désormais plus facile d’en avoir à votre disposition grâce au guide d’achats sur Que choisir. Sur ce site, vous pouvez avoir toutes les informations dont vous aurez besoin pour acheter moins cher une pierre tombale d’occasion.

19. Faire appel à un marbrier

Après avoir acheté la pierre tombale, il faut trouver un marbrier pour effectuer une rectification. Donc, rendez-vous auprès d’un professionnel qui ne propose pas un tarif exorbitant pour réaliser ce genre de prestation.

20. Acheter moins cher auprès d’un professionnel

Certains marbriers sont propriétaires de monuments de seconde main. Ils les restaurent et les vendent ensuite à un prix avantageux. Vous pouvez donc conclure une belle affaire avec ces professionnels sans devoir faire une grosse dépense.

Comment décorer sa salle de bain ?

Décorer sa salle de bain

Décorer sa salle de bain semble être une chose facile, mais lorsqu’on s’y met on ne sait pas par où commencer. Il faut bien choisir les meubles, les éclairages et les coloris pour avoir un bon résultat. Vous aurez aussi besoin de quelques techniques afin de bien placer chaque objet à la bonne place. Pour cela nous avons pour vous des astuces efficaces qui pourront vous aider à décorer votre salle de bain comme un pro !

Bien meubler sa salle de bain

Aménager une petite salle de bain peut être un peu difficile, mais en choisissant les meubles adéquats tout sera parfait?! Ainsi, il est important de faire des particuliers pour éviter de mettre des objets encombrants. Pour cela, optez pour des meubles aériens que vous pouvez suspendre sur le mur. Vous devez également choisir des couleurs adaptées afin d’obtenir une salle de bain agréable. Il est préférable de privilégier les couleurs claires pour que vous ayez une impression d’avoir une pièce plus élargie.

Pour bien décorer la salle de bain, choisissez les matières transparentes qui ne retiennent pas la lumière. Vous pouvez donc installer des lavabos opaques, des rideaux de douche de couleurs claires, des vasques et des parois de douche faites en verre pour plus de luminosité.

Agencer d’une manière rationnelle

Une fois que vous avez sous la main les meubles, il va falloir bien les agencer. Un rangement de salle de bain ne nécessite pas une compétence particulière. Vous n’avez qu’à mettre la baignoire sur le mur du fond près de la fenêtre pour un effet impressionnant, car la pièce paraitra un peu profonde et spacieuse.

Vous pouvez placer le lavabo et les vasques sur un coin accessible. Pour une petite salle de bain, optez pour une douche dépourvue de parois ouvrantes qui coulissent afin que vous puissiez l’ouvrir facilement.

Une douche à l’italienne

Si vous avez une salle de bain peu large, l’idéal c’est de choisir une douche à l’italienne. Il existe de divers styles et plusieurs couleurs à votre choix. Il s’agit d’une douche de plain-pied qui peut s’adapter parfaitement à une paroi fixe ou coulissante. Avec ce genre de douche, vous serez totalement à l’aise, car l’espace sera plus large et plus agréable. En installant un pare-douche transparent, vous aurez encore un résultat plus satisfaisant. Pour un design extraordinaire, choisissez une douche à l’italienne.

Une petite baignoire pour une salle de bain étroite

Pour ceux qui ne peuvent pas se séparer des baignoires même avec une petite salle de bain, il est conseillé de choisir une petite baignoire. Il y en a qui possède une dimension standard qui peut parfaitement s’associer à votre salle. Vous pouvez trouver des modèles très réduits qui pourront vous faire gagner plus d’espace. Ne vous inquiétez pas, car en choisissant ce type de baignoire vous ne perdez pas votre confort. Vous aurez un style plus moderne et mignon ! Pour obtenir plus de conseils sur comment décorer votre salle de bain visitez le site www.altus-immobilier.fr.

7 astuces pour faire correctement le ménage dans sa maison

7 astuces pour faire correctement le ménage dans sa maison

Avec les multitudes de tâches qui nous attendent en une journée, on ne sait plus comment faire correctement le ménage. Pour garder la maison au propre, il faut faire le ménage régulièrement. Voici donc 7 astuces efficaces pour avoir une maison clean !

1. Adopter un programme pour faire correctement le ménage

Afin d’éviter d’avoir beaucoup de choses à faire le week-end, il faut être régulier en ménage. C’est donc préférable de vous occuper de la propreté de votre logement chaque jour. Commencez par le nettoyage d’une pièce, une autre le lendemain et ainsi de suite. Fixez l’heure qui vous convient et respectez-la bien pour que votre maison soit toujours au propre. Prenez également l’habitude de ranger chaque fois que vous voyez un désordre.

2. Choisir des décorations faciles à nettoyer

Il est évident que les bibelots sont de véritables nids à poussière. Ainsi, n’achetez pas trop de décorations. Lorsque vos étagères n’ont pas beaucoup d’objets dessus, vous aurez plus de temps pour nettoyer les recoins et ne perdez pas de temps dans le dépoussiérage. De cette façon, vous pouvez facilement garder un intérieur rangé sans devoir dépoussiérer régulièrement.

3. Établir une liste

Dans le but de gagner du temps dans le ménage, dressez une liste des tâches que vous devez effectuer. Cela vous permet d’éviter de chercher à longueur de temps ce qu’il faut faire ! Vous allez donc suivre cette liste point par point pour accomplir vos tâches plus rapidement. Vous adopterez ainsi une routine en suivant tous les jours la liste.

4. Faites le tour !

Pour faire le ménage correctement et rapidement, il faut adopter une technique efficace. Pour cela, commencez à nettoyer la gauche de la pièce ou bien de la porte vers l’intérieur. Continuez de dépoussiérer du haut vers le bas, tournez le long de la pièce et enfin pour terminer le tout, nettoyez le sol.

5. S’équiper d’un bon matériel de nettoyage

Le ménage ne sera pas ennuyant si vous vous munissez de matériel en bon état. Si vous apercevez que le chiffon n’a plus aucun effet sur vos meubles, changez-le. Aussi, si votre éponge n’absorbe pas efficacement la saleté, c’est qu’il vous faut un nouveau. Placez dans chaque pièce des produits d’entretien pour simplifier vos tâches et disposez-vous de deux seaux où vous pouvez mettre tout ce dont vous aurez besoin comme les gants, l’éponge, et les produits d’entretien.

6. Utiliser des produits écolos

Pour bien nettoyer la maison, il vaut mieux opter pour des produits naturels. Les microfibres en sont parfaites, car elles permettent de faire briller la pièce sans effort et nettoient toutes les surfaces. Pour vos accessoires de cuisine qui sont très incrustés tels que le four, utilisez le bicarbonate de soude. Mettez sur une éponge humide du bicarbonate et procédez au nettoyage. Ne rincez pas tout de suite mais attendez le lendemain pour que la substance puisse agir correctement. Pour ce rinçage, utilisez une éponge propre. Trouvez aussi un plumeau en plumes d’autruche qui peut agir dans les coins, vous ne verrez pas de poussière dans les endroits les plus inaccessibles.

7. Faire appel à des professionnels

Certaines familles n’ont pas le temps de faire correctement le ménage dans leur maison et dans ce cas il est plus intéressant d’embaucher une femme qui fera ménage. Elle pourra se charger de tout et vous pourrez profiter pleinement de votre week-end.

Les robes de mariées tendance de 2019

Robes de mariées

La préparation du plus beau jour de votre vie commence par la recherche de la robe de mariée. Choisissez une qui soit tendance 2019 pour être la plus belle. Il existe toutes sortes de robes, mais il faut que vous sachiez celles qui sont à la mode pour en faire le bon choix. Découvrez alors dans cet article les différentes coupes de robes qui peuvent être dans votre liste afin de rendre sublime le jour de votre mariage.

Les robes de mariées princesse ne sont plus de tendance en 2019

On a surement tous vu la tenue de Meghan Markle lors de son mariage avec le Prince Harry. Personne ne va nier que c’était l’événement de l’année puisqu’il s’agit d’un mariage royal. Meghan a impressionné ses admirateurs avec sa magnifique robe de mariée épurés et ras du cou. Depuis, ce genre de tenue est devenue définitivement une tendance.

En effet, cette année de nombreuses collections donnent de l’importance à la qualité des tissus précieux, aux coupes justes et graphiques, et aux tenues plus élégantes pour offrir quelque chose d’original pour les futures mariées. Les plus demandées sont les robes de mariées épurées. Pour mettre en avant l’originalité, peu de femmes choisissent les robes princesse. Cependant, on ne sépare pas des voiles et les divers accessoires de mariage qui mettent en valeur la beauté de la mariée.

Une robe de mariée bohème et dépareillée

Souvent, une femme tombe sur robe fabuleuse, mais il arrive que le haut d’une robe soit parfait et que le bas ne convienne pas du tout à son goût. Parfois, c’est tout à fait l’inverse ! Pour cette année, vous n’avez rien à craindre sur cet aspect grâce à la révolution.

Choisissez d’avoir un mariage décalé en portant un top et une jupe séparément. Ainsi, vous aurez un ensemble unique qui donne l’impression d’avoir une robe. De plus vous obtenez un sublime dépareillé vous donnant un style extraordinaire : simple et élégante ! Pour couronner le tout, apportez une touche qui cartonne à cet ensemble esprit rétro en adoptant comme coiffure de mariage une tresse couronne. Ce serait du romantisme assuré ! Les robes de mariée à volant sont également de tendance et vous rendront vraiment extraordinaire si vous vous mariez en période d’été.

Une robe de mariée en dentelle

Quand on pense à la décoration du mariage on ne peut pas exclure les marques place pour le repas ainsi qu’à la robe de la mariée, car c’est l’élément clé qui va émerveiller cette journée. Ne vous trompez pas de robe alors pour éviter une éventuelle déception. Si vous aimez les dentelles, vous pouvez être rassurée, car pour cette année 2019, la robe de mariée dentelle est encore au premier rang parmi les robes tendance. Elle est très chic, vous le serez encore plus si vous optez pour une combinaison dentelle-tulle qui a un côté aérien si romantique. Elle se différencie de la tulle un peu tarte des années 90, par contre elle est légère et vous rend plus féminine. Ce type de coupe de robes est très appréciée des jolies mariées, laissez-vous tenter aussi !

Une magnifique robe de mariée dos nu en 2019

La robe de mariée dos nu est toujours de tendance, parce qu’elle marque l’élégance. Elle donne l’impression de porter une double face alors que la robe n’a qu’un côté. Elle vous rendra plus sensuelle, et c’est une robe romantique. Pour que le résultat soit au top, préférez de porter une robe avec une matière fluide qui s’adapte parfaitement à votre corps. Vous avez également à votre choix de la dentelle transparente qui vous permettra d’être très sublime le jour de votre mariage.