Comment bien choisir son imprimante ?

Comment bien choisir son imprimante ?

Presque toutes les activités sollicitent actuellement l’impression, et l’imprimante devient un outil nécessaire et dans la communication et dans d’autres domaines. Des ménagers aux plus professionnels, ce périphérique informatique devient incontournable pour reproduire des écrits et des images en respectant les détails. En choisir une requiert toutefois quelques recommandations !

Une imprimante chez vous ou ailleurs

On a toujours besoin d’une imprimante pour effectuer quelques tâches, entre autres pour imprimer des photos, pour conserver des documents ou des factures, pour présenter des rapports ou des thèses, pour lire sur papier de longs textes…

On peut les imprimer chez soi, avec un périphérique usuel, si les documents ne nécessitent beaucoup d’exemplaires. C’est plutôt destiné pour une impression unique, d’un fichier à un autre.

Vous pouvez aussi opter pour les imprimeurs en ligne pour des besoins spécifiques. Pour une qualité d’image à haute résolution ou pour un format spécial, il est plus judicieux de vous adresser auprès d’un professionnel qui possède les équipements et les expériences pour certaines impressions. Vous pourrez y soumettre toutes vos demandes à grande quantité, des plus petits gabarits comme les cartes de visite, aux plus grands comme les affiches.

Choisir votre périphérique, et comment ?

Avec toutes les technologies qui font la course pour devenir la plus performante, si vous voulez doter vos équipements informatiques d’un périphérique d’impression, faites-vous conseiller par un professionnel avant votre achat.

Sachez que pour en choisir un, plusieurs critères entrent en jeu. Vous devez d’abord savoir quel sera la formule qui vous convient : à laser ou à jet d’encre ? Si l’un offre une belle qualité de photo à haute résolution et est idéal pour des impressions à petite quantité, l’autre est plus économique pour imprimer plusieurs pages.

Notez également que ce périphérique existe en monofonction et en multifonction. Les monofonctions tendent à devenir…obsolètes puisque cette formule ne permet qu’une seule tâche, celle de l’impression. Les multifonctions deviennent de plus en plus présentes et séduisent particuliers et professionnels grâce à ses utilités deux ou trois en un, voire plus, à savoir le scanner, la photocopie, le fax…

Pour quelle marque opter ?

Devenu un équipement qui vous accompagne et dans votre travail et dans vos besoins quotidiens, l’imprimante a pris place sur le bureau !

Comme tout appareil, on se fie d’abord sur la marque et la renommée de celle-ci, mais on demande aussi les avis des utilisateurs sur leur robustesse, leur performance et la qualité d’impression qu’il offre.

Et les constructeurs d’imprimantes bureautiques sont nombreux et plus ou moins réputés pour leur qualité qu’il est essentiel de savoir l’utilisation à laquelle il sera destiné, ainsi que la fréquence de son utilisation.

Si vous cherchez un périphérique bureautique, un large choix vous sera proposé. Ils seront alors classés par technologie et se déclinent en plusieurs formules : laser monochrome, à jet d’encre, au système thermique, à sublimation thermique, à grand format, en multifonction  » tout en un « , à encre solide, en matriciel à impact à aiguilles, en ligne à impact marteaux ou à 3D personnelle.

Toute une gamme vous sera proposée, faites-vous conseiller par un commercial au moment de l’achat !

Comment réussir votre examen du code de la route ?

Comment réussir votre examen du code de la route ?

L’examen du Code de la route est une étape obligatoire pour tous ceux qui veulent conduire leur propre voiture sereinement. Vous n’avez droit qu’à 5 erreurs et de nombreux facteurs comme la panique peuvent vous en faire faire plus. Voici quelques conseils pour réussir votre examen du premier coup !

Bien vous équiper pour réviser

Comme pour tous les examens, on recommande toujours aux élèves de bien réviser leurs leçons pour savoir quoi dire lors de l’épreuve. Pour cela, optez pour des valeurs sûres qui vous permettront d’être plus serein. Vous pouvez vous entraîner à répondre aux questions avec le code de la route Rousseau par exemple. Cela vous donnera la possibilité de réviser à n’importe quel moment et depuis n’importe quel périphérique.

Il contient plus de 2500 questions uniques et chaque question est suivie d’une correction. Le Code de la route Rousseau catégorise les interrogations dans 60 séries inédites et 30 séries thématiques. Vous avez également 6 examens blancs supplémentaires de 240 questions. Le code Rousseau en ligne vous permet aussi de savoir le moment propice auquel vous allez passer l’examen en évaluant votre niveau en fonction des réponses que vous donnez.

Bien réviser les questions fréquentes

Il y a quelques questions qui reviennent tous les ans lors de l’épreuve du Code de la route. Bien que les questions puissent être simples, elles peuvent aussi contenir des pièges, alors lisez attentivement, puis faites-vous confiance. Certains candidats voient des pièges là où il n’y en a pas et finissent par se tromper de réponse en conséquence.

Vitesse

Parmi ces questions qui sont des grands classiques, il y a les règles de vitesse. Cela peut être des questions concernant le freinage, l’accélération, etc., et c’est très rare qu’il n’y ait qu’une question sur le sujet dans les 40 questions du Code de la route.

Risques et dangers

Il y a toujours des questions sur les risques et les dangers, donc tout ce qui est interdit avant de prendre le volant ou lorsqu’on est au volant. Elles requièrent des réponses assez précises qui vont au-delà du bon sens. Donc pour ces questions, apprendre par cœur s’avère utile : taux d’alcool autorisé, taux de mortalité des adolescents sur la route, etc.

Éclairages

Puis, vous avez les questions d’éclairages qui sont très fréquentes et nombreuses lors de l’examen du Code de la route. Dans cette partie, il vous faut de la logique et encore beaucoup de confiance en vous. Ici, il n’y a presque jamais de questions pièges donc fiez-vous à votre instinct. La première réponse qui vous viendra en tête sera la bonne.

Priorités

Les questions sur la priorité sont des sujets qui stressent les postulants au Code de la route. Accumulez les bonnes réponses en vous entraînant du mieux que vous pouvez. Ici, vous devez vous rappeler de tout ce qui a été mentionné dans les cours concernant les croisements et les intersections.

Bien se préparer physiquement et mentalement pour le jour J

Vous devez bien vous préparer pour votre examen. Vous devez notamment bien vous reposer et bien dormir pendant les jours qui précèdent l’examen. C’est un détail capital que l’on considère souvent comme étant anodin. Vous devez aussi bien manger et manger sainement, donc manger léger. Dernière chose, éteignez votre téléphone quelques minutes avant de commencer l’épreuve et toute sa durée pour être certain d’être bien concentré.

La méditation pour être plus heureux

La méditation pour être plus heureux

On entend maintes et maintes fois que la méditation apporte beaucoup de bienfaits sur notre être entier, que ce soit dans le domaine de la vitalité, de la santé mentale, du système immunitaire et même du point de vue créativité. Faisons un point sur les études récentes pour voir ce que la science a à nous dire à propos de cette pratique, surtout sur le bien-être qu’elle apporte.

La méditation pour un esprit apaisé

Par la méditation, la personne se connait mieux et sait contrôler ses émotions. Elle ne rend pas impassible mais réduit les ressentis négatifs en termes d’émotions. Elle fait que la personne soit plus apte à juger d’une situation mais surtout à accepter tout, même les faits les plus difficiles.

L’étude des ondes cérébrales a montré qu’elle peut aider à soulager les troubles liés au stress et à l’anxiété. La sérénité qui l’accompagne permet de tolérer les évènements désagréables qui alimentent le quotidien.

La méditation source de vitalité

L’épuisement émotionnel et professionnel conduit souvent au burn-out, qui est un état psychologique lié au stress chronique dont souffrent de nombreuses personnes dans le cadre de leur travail. La méditation par contre libère de la peur et du stress car elle se focalise sur les signaux émis par le corps et donne une pleine conscience des pensées hypothétiques et alarmistes.

Pendant la méditation, on prend du recul, du temps pour scruter les pensées, les sensations physiques dans une parfaite immobilité. Cette attention à soi et la relaxation qu’elle exige est bienfaisante pour le corps et apporte même de la vitalité.

La méditation aide à supporter la douleur

Une étude diffusée dans le Journal of Psychosomatic Research a mis en évidence que sa pratique ne diminue en rien le niveau de la douleur, mais permet par contre à la personne de la ressentir avec moins d’intensité.

La méditation réduirait de 40% la perception de la douleur selon certaines études, car elle détourne la personne vers des parties du corps qui ne souffrent pas pour ne pas mettre une couche supplémentaire sur la souffrance.

La méditation stimule la créativité

Selon le Creativity Research Journal, elle contribue largement aussi à la hausse de la créativité et de la capacité à résoudre les problèmes. En effet, sa pratique régulière augmente le flux sanguin à destination du cerveau et permet au praticien de parvenir à des niveaux de conscience plus profonds donc à des idées et des solutions plus élargies.

Bref, les avancées dans la neuroscience ont permis de comprendre des réalités qui datent déjà depuis des siècles, et qui montrent que la pratique de la méditation peut ajouter de la joie et de la sérénité dans le quotidien et contribue au bonheur.

Comment soigner un rhume sans médicaments ?

Comment soigner un rhume sans médicaments ?

Que ce soit pendant le frileux hiver ou par cette grande chaleur d’été et l’odeur de la terre sous la pluie, le rhume fait des siennes. On appréhende souvent d’aller voir un docteur puisqu’on pense que ce mal n’est pas si important que ça, alors que c’est gênant et qu’il engendre également d’autres maux. Pour ne pas avoir recours systématiquement aux médicaments, plusieurs méthodes sont possibles !

Le rhume, s’en débarrasser avec quelques recettes !

Cette infection virale n’est pas seulement incommodante mais d’autres douleurs en résultent comme la céphalée et le mal de gorge. Vous n’êtes pas disposé à utiliser les méthodes fortes, quelques astuces permettent de vous soulager.

La première chose à faire, c’est d’humidifier l’atmosphère qui a tendance à devenir sèche en saison froide. Vous pouvez également prendre une douche bien chaude et la vapeur qui s’y dégage hydratera vos fosses nasales.

Se moucher requiert une certaine technique : appuyer sur une narine tandis que vous dégagez l’autre. Pour ce qui est de la gorge car le virus pourrait s’y propager, faites des séances de gargarismes avec cette solution : une cuillerée à café de sel dissous et mélangé avec du thé, du miel et du vinaigre de cidre.

Des remèdes naturels pour déboucher le nez !

Selon nos grands-mères, on n’a pas toujours besoin de ces vasodilatateurs que le docteur vous recommande, vous pourrez vous soigner vous-même, grâce à quelques soins naturels.

Accordez-vous des heures de sommeil ! Oui dormir vous permettra de résister à ce genre d’affection. L’inhalation est également le meilleur moyen de dégager le nez, vous devez tout simplement humer les vapeurs produites par de l’eau bouillante avec quelques gouttes d’huiles essentielles de thym ou d’eucalyptus.

Buvez beaucoup d’eau, l’hydratation est une des solutions efficaces pour faire face à cette affection. Même si vous pouvez boire au-delà d’un litre et demi, buvez et encore…buvez !

La phytothérapie pour combattre le virus

Le rhume est un virus aérobie qui se transmet dans l’air et par les gouttes microscopiques de salive et de liquide nasale. Il n’est pas vraiment si indispensable de le traiter avec des médicaments, d’autres méthodes sont aussi efficaces.

Les plantes qui renferment des vertus thérapeutiques contre cette affection inondent vos jardins et les étagères des maraîchers, mais aussi s’en procurer auprès des herboristes. Des feuilles d’eucalyptus, quelques branches de thym, la fleur de sureau noir ou du gingembre, arrivent à faire des miracles.

Des huiles essentielles comme celle de lavande, de Pin sylvestre, de menthe poivrée ou de Ravintsara sont aussi bénéfiques avec quelques gouttes seulement dans un grand bol d’eau chaude ou directement sur un mouchoir.

Et ainsi se dégage votre nez !

Avoir une peau de pêche en 5 étapes

Avoir une peau de pêche en 5 étapes

Avoir une jolie peau de pêche, c’est le rêve de toutes les femmes. Pourtant, nombreuses sont les raisons qui font que la peau ne soit pas toujours douce et radieuse, dont le stress, la pollution, la cigarette, la météo et même le maquillage. Il suffit toutefois de faire au quotidien quelques gestes simples pour tout changer.

Le démaquillage, le tout premier soin

Il n’est pas rare qu’on ait la flemme de se démaquiller le soir venu, alors qu’on était plein d’entrain pour se maquiller et se rendre belle au courant de la journée. Mais se coucher le visage encore couvert de mascara et de fond de teint vous donne une peau ridée, qui tire, et des yeux bouffis. Le premier geste de beauté est de se démaquiller soigneusement et quotidiennement.

Le peeling pour renouveler la peau

Cette pratique consiste à appliquer sur la peau une substance pour détruire de façon contrôlée l’épiderme afin de favoriser la régénération et de stimuler la production de collagène et de fibres élastiques dans le derme.

Pour se faire, mouillez votre visage avec de l’eau tiède puis appliquez le peeling tout en effectuant des petits massages circulaires sans pour autant frotter. Rincez votre visage pour finir cette étape.

Le nettoyage au savon d’Alep

Le savon d’Alep est un produit tout à fait naturel et biodégradable qui dispose d’excellentes propriétés hydratantes. Il est donc recommandé pour la peau sèche, mais aussi à celles qui ont des problèmes notamment d’eczéma.

Il s’utilise comme tout autre savon, par contre, il est conseillé de laisser la mousse sur le visage comme un masque pendant trois minutes avant de rincer abondamment.

L’hydratation pour une peau de pêche

Pour parfaire l’hydratation de votre peau, aidez-vous d’une huile d’argan et d’une huile de nigelle. Si le premier dispose d’une forte teneur en oméga 6, en oméga 9 et en vitamine E ayant des propriétés nourrissantes, hydratantes et apaisantes, le second dispose des vitamines B, C, des oméga 3 et des minéraux comme le zinc, le calcium et le potassium, qui sont de parfaits anti-âges, anti-inflammatoires (contre les acnés) et antibactériens.

Voici donc comment procéder : mélangez quelques gouttes de chaque huile dans le creux de votre main puis appliquez le tout sur le visage.

Le gommage hebdomadaire

Puisque notre épiderme se renouvelle constamment, il arrive que des peaux mortes s’amoncèlent à la surface et favorisent la sensation de peau rugueuse. Il faut alors procéder de façon régulière à des gommages pour permettre à l’épiderme de mieux respirer.

Un mélange café, huile d’olive et huile de lavande constitue une recette naturelle mais tout à fait efficace. Frottez doucement le mélange sur votre peau lors d’une douche pour éliminer les peaux mortes et vous procurer une peau de pêche.

Aider son enfant à mieux dormir

Aider son enfant à mieux dormir

C’est toujours la galère quand, la nuit, vous devez trouver le meilleur moyen pour aider votre enfant à mieux dormir. À tout âge, de bébé à enfant, votre progéniture pourrait être sujet à l’insomnie, quelle qu’en soit la raison. Le moment de coucher est une corvée pour certaines mamans si l’enfant refuse de regagner le lit et encore moins de rester tranquille dedans. Voici donc quelques conseils pouvant vous aider.

Mieux dormir, les enfants aussi en ont besoin !

Il arrive qu’à un certain moment, votre petit n’arrive pas à trouver le sommeil et que vous l’entendiez toujours bondir et rebondir dans son lit, ou pis encore, quand le brouhaha de sa chambre parvient même jusque dans la vôtre.

On estime qu’entre 30% et 50% des enfants de moins de 5 ans ont déjà eu un problème d’insomnie. On reconnaît alors ce problème par une agitation et une agressivité, une attitude colérique et des pleurs.

Pour mieux cerner le problème et apporter des explications à l’état de votre bout de chou, Mpedia est un des sites qui traitent sur divers thèmes concernant la santé infantile. Vous pourrez trouver des réponses à vos questions, échanger des expériences avec d’autres parents et partager vos craintes et vos appréhensions avec des professionnels de la santé.

Et pourquoi pas des breuvages et de bons aliments ?

Quand on fait face à un enfant qui n’arrive pas à dormir et qui présente des troubles au niveau de ses comportements et de son équilibre physique, on essaye plusieurs astuces pour qu’il trouve le sommeil.

Les tisanes pour les enfants afin de les calmer et pour qu’ils aient le sommeil, au bon moment et avec une bonne durée, sont aussi des options efficaces. On peut trouver dans des pharmacies des petits sachets individuels de préparations prêtes à l’emploi. Mais vous pourrez également préparer vous-même une petite infusion de coquelicot ou une tisane de tilleul.

Vous pourrez aussi lui donner une petite tisane de fleur d’oranger, de la camomille, de la passiflore ou de la mélisse.

Sachez aussi que l’organisme doit être synchronisé, et au niveau de la digestion et au niveau du cerveau qui a besoin d’un temps de répit. Ainsi, un lien étroit entre sommeil et alimentation existe bel et bien.

Quelques conseils sont alors à adopter comme habitudes pour vos enfants. Évitez de leur donner des aliments excitants comme le café, le thé ou les boissons à base de caféine, et même le chocolat.

Évitez également de lui faire sauter le repas, un ventre vide réveille toujours l’enfant au beau milieu de la nuit. Mais ne faites pas non plus l’erreur de lui faire beaucoup manger et surtout, à une heure tardive. Sachez que la digestion réchauffe le corps et cette chaleur ne lui permettra pas de trouver le sommeil.

Ne lui donnez surtout pas de fritures ni de fromages, évitez tout ce qui est trop gras, trop lourd et trop riche.

On sait que le sucre fait monter le taux de sérotonine dans le sang, mais choisissez les bons sucres, du miel dans du lait chaud ou du sucre lent sous forme de pâtes et de riz.

Quand est-ce qu’il devra aller au lit ?

La question qui trottine dans la tête des parents pour que leur enfant arrive à mieux dormir, c’est l’heure à laquelle il devra aller au lit.

Certes, tous les enfants n’ont pas la même horloge biologique, mais l’heure du coucher devra être fixée à chaque âge.

Ainsi, un rituel est à faire pour qu’il soit au lit au bon moment, car un enfant entre 3 et 5 ans doit remplir les 12 heures de sommeil optimal, et celui entre 10 et 12 ans devra avoir 10 heures de somme pour se ressourcer.

10 astuces pour perdre du poids rapidement

10 astuces pour perdre du poids rapidement

Un des sujets qui génèrent beaucoup de débats, qui font le cas de beaucoup d’expériences, perdre du poids intéresse hommes et femmes qui présentent une masse corporelle trop importante. Maigrir devient alors leur leitmotiv et piocher les meilleures astuces tourne souvent à l’obsession que tous les sites, toutes les méthodes proposées par des professionnelles passent sous leurs yeux.

Perdre du poids : une question d’habitude

On a tendance à se laisser aller quand on est stressé, anxieuse ou bien moins occupé. Les grignotages deviennent de plus en plus fréquents jusqu’à devenir de mauvaises manies, en voulant à tout prix…mastiquer.

Quand vous apercevez que votre corps devient de plus en plus énorme et que le jean d’autrefois ne rentre plus, il est temps de penser à adopter de nouvelles attitudes.

Vos habitudes alimentaires doivent changer : buvez beaucoup d’eau en cas de petite faim, et en tout, dans une journée, vous devez boire en moyenne 1 litre et demi. Et pour ceux qui incluent dans leur rituel le vin à table, évitez d’en prendre, préférez l’eau.

Pour vos assiettes, soignez leur présentation et réduisez leur taille ainsi que les aliments dedans. Mangez lentement pour avoir une sensation de satiété au bout de 20 minutes.

Évitez de sauter les repas, ce n’est pas la meilleure approche à faire, mais vous devez également esquiver les endroits où de bonnes odeurs de plat pourraient vous tenter. Les fringales sont les premiers ennemis de la taille fine.

Les belles astuces de notre grand-mère

Autrefois, les petites pilules coupe-faim n’existaient pas encore, mais nos grands-mères arrivaient à garder leur belle silhouette, même après quelques écarts.

Vous pourrez alors tester leurs astuces et perdre vos kilos superflus. Boire de l’eau tiède citronnée dans un grand verre est un parfait brûle-graisse et un détox efficace. Vous pourrez également inclure dans vos habitudes la pomme avant le repas.

L’infusion de thym et l’eau de cuisson d’artichaut ont fait leurs preuves pour purifier l’organisme et avoir un ventre plat, certes, le goût n’est pas très…tentant. Si vous appréhendez ces aliments, vous pourrez opter pour le persil.

Mais comme meilleure astuce, elles ont tapé fort avec le coup du plat très poivré, réputé pour brûler les graisses.

Bougez votre corps !

On le dit souvent, pour perdre du poids rapidement, accompagnez vos régimes de quelques gymnastiques.

Un coach, vous n’en avez pas forcément besoin, sauf si c’est pour vous motiver et vous bousculez quand vous faites la grève et ne voulez plus faire le moindre effort pour bouger votre corps.

Les personnes au corps parfait, qui avaient autrefois des soucis de surpoids, sauront vous guider dans vos exercices physiques. Elles préconisent alors 8 à 10 minutes de gym par jour et chaque jour aura ses mouvements.

Ainsi, le lundi, vous pourrez commencer par les abdos pour raffermir cette partie. Le mardi, vous allez travailler vos muscles fessiers. Le mercredi, ce sera le tour du haut du corps qui fera son travail. Le jeudi, optimisez votre système cardio. Le vendredi, faites des exercices pour tout le bas du corps. Le samedi, après un petit écart, cap sur la taille fine et le dimanche, vous allez raffermir votre dos pour attaquer la nouvelle semaine.

Maintenant, vous êtes prêt(e) pour voir fondre vos kilos en trop !

Devenir apiculteur du dimanche !

Devenir apiculteur du dimanche !

Devenir apiculteur est un métier ou un virement de carrière qui tente de plus en plus de personnes. Même il est aussi possible de faire de l’apiculture juste par passion. Mais que faut-il savoir pour s’y mettre ? Quels sont les accessoires indispensables ? Quels sont les astuces à savoir pour que les colonies soient productives et en bonne santé ? Autant de questions auxquelles nous tâcherons d’apporter des réponses dans cet article. Lire la suite

Quel statut choisir quand on veut créer son entreprise?

Quel statut choisir quand on veut créer son entreprise?

Parmi les 6 étapes pour créer son entreprise, le choix du statut juridique est la plus déterminante. Elle précède notamment son enregistrement et son immatriculation auprès du registre du commerce. En effet, le statut juridique caractérise les formalités de déclaration de l’entreprise ainsi que sa situation du point de vue fiscal, social et administratif. Voici quelques précisions sur les statuts juridiques couramment utilisés lorsqu’on crée une entreprise.

La Société à Responsabilité Limitée (SARL)

Le SARL est sans doute la forme de société la plus utilisée par les entrepreneurs car elle s’adapte à la plupart des projets, que ce soit dans l’artisanat, le commerce, l’industrie ou la profession libérale.

Du point de vue juridique, le SARL lie au moins 2 personnes morales ou physiques dont les responsabilités sont évaluées par rapport à leurs apports dans le capital. Les apports peuvent être numéraires ou en nature, mais doivent au moins couvrir les premiers investissements. Du point de vue fiscal, l’impôt sur le revenu (IR) est possible pour les 5 premiers exercices, mais au-delà, le SARL est sous le régime des impôts sur les sociétés (IS).

Le statut d’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL)

Aussi dénommée SARL unipersonnelle, l’EURL conserve les spécificités d’un SARL à la différence que l’associé est une unique personne. Le capital social est alors librement décidé et les biens personnels de l’associé sont à l’abri si l’entreprise fait face à des difficultés car la perte se limite à l’investissement de départ dans ce capital social, sauf en cas de faute de gestion. Ce statut est idéal pour un créateur d’entreprise en portage salarial.

En termes de fiscalité, l’imposition d’un EURL se fait sur le revenu (IR). Il y a cependant possibilité d’opter pour un IS avec l’imposition des bénéfices.

La Société Anonyme (SA)

En somme, c’est une société de capitaux qui exige au moins deux actionnaires (selon l’ordonnance du 10 septembre 2015) et sept pour une société cotée. La responsabilité de ces actionnaires dépend des capitaux qu’ils ont investis dans la société, contrairement à leur part de bénéfice qui peut être fixé dans le statut.

Le contrôle de la gestion de l’entreprise repose sur un conseil d’administration qui élit parmi ses membres un président et qui procède également à la nomination d’un directeur général. La société peut aussi être dirigée par un conseil de surveillance et un directoire selon son organisation.

Du point de vue fiscalité, la Société Anonyme est soumise à l’impôt sur les sociétés (IS) et sous certaines conditions à l’impôt sur le revenu (IR). A noter que la SA peut prendre la forme de SAS (Société par action simplifiée) ou de SASU, l’équivalent d’un SAS à un seul associé.

Le statut de Société en Nom Collectif (SNC)

Dans cette forme juridique, les associés possèdent la qualité de commerçants et sont conjointement et indéfiniment responsables en cas de dettes de la société. Le capital social, défini en parts, est fixé dans les statuts et peut être constitué d’apports numéraires, en nature ou en industrie. La répartition des bénéfices aux associés est fixée dans le statut indépendamment du montant de leurs apports.

Toute société ou entreprise en statut de SNC est soumise à l’impôt sur le revenu (IR), mais peut également opter pour l’imposition des bénéfices au titre d’impôt sur les sociétés.

Savoir investir son épargne dans l’immobilier

Savoir investir son épargne dans l’immobilier

Parmi les 13 000 milliards d’euros faisant le patrimoine global des français, 55% sont épargnés dans l’immobilier. C’est la preuve que les français préfèrent encore de loin cette forme d’épargne à l’assurance-vie, aux livrets bancaires ou aux placements en bourse. Mais investir dans la pierre n’est pas comme investir une petite épargne, et on pense souvent à tort qu’il faut juste acheter une maison et la revendre ou la faire louer. Explications.

La forme d’épargne la plus plébiscitée

Selon un récent sondage, plus de 70% des français préfèrent investir dans l’immobilier s’ils disposent des moyens nécessaires. Les locataires sont évidemment les plus enclins à faire ce choix. Si pour les jeunes, l’immobilier équivaut à fierté et réussite sociale, la réalité est que ce placement permet de constituer un patrimoine durable et sûr, qui est un point non négligeable pour les futurs retraités.

Sa rentabilité figure parmi les meilleures sur une période de 20 ans, que ce soit par placement direct, c’est-à-dire par l’achat d’un immobilier neuf ou ancien, ou par placement indirect à savoir l’acquisition de parts ou de fonds de sociétés gérant un parc immobilier.

Investir au bon moment dans l’immobilier

Il vous faut apprendre à épargner si vous souhaitez investir dans l’immobilier. En effet, il existe de bons moments pour le faire. Actuellement, le dispositif d’incitation à l’achat d’immobilier a été encore reconduit par le gouvernement, à savoir la loi Pinel qui prévoit une réduction d’impôt, le PTZ ou le Prêt à Taux Zéro qui permet de financer une partie de l’achat, et enfin la rénovation des bâtiments historiques.

Il faut également bien s’informer sur la tendance du marché et ne pas juste se fier aux dires des professionnels. A l’instar du marché boursier, le marché de l’immobilier connait des fluctuations, donc des risques de prendre une moins-value à la vente ou des prix exorbitants à l’achat. Le risque de vacance locative est aussi très pénalisant d’autant plus que des coûts fixes vous sont débités quelles que soient vos rentrées.

L’épargne dans l’immobilier permet de disposer de revenu locatif sur le moyen terme et d’une plus-value sur le long terme, à condition tout de même de faire le bon choix. Alors, pour réussir un investissement immobilier il faut allier qualité de construction et emplacement idéal aux dispositifs défiscalisant cités un peu plus haut, tout en ayant un œil d’expert pour trouver les malfaçons. Sur ces points, investir dans l’immobilier à Labège constitue un parfait exemple.

Les réalités en matière d’immobilier

Malgré le maintien des dispositifs d’incitation à l’achat de bien immobilier, l’Etat pense qu’épargner dans cette branche est stérile pour l’économie. Il est vrai que rénover ou construire des logements ne crée pas autant d’emploi. C’est pour cette raison que l’Etat français impose des droits de mutation, des impôts sur les revenus locatifs, l’impôt sur la fortune immobilière, les charges de copropriété…

Comme dans tout investissement, la pierre présente des risques qu’il ne faut surtout pas négliger. Néanmoins, en sachant les maitriser, vous disposerez d’un patrimoine sûr et durable en plaçant votre épargne dans l’immobilier.