Avoir une peau de pêche en 5 étapes

Avoir une peau de pêche en 5 étapes

Avoir une jolie peau de pêche, c’est le rêve de toutes les femmes. Pourtant, nombreuses sont les raisons qui font que la peau ne soit pas toujours douce et radieuse, dont le stress, la pollution, la cigarette, la météo et même le maquillage. Il suffit toutefois de faire au quotidien quelques gestes simples pour tout changer.

Le démaquillage, le tout premier soin

Il n’est pas rare qu’on ait la flemme de se démaquiller le soir venu, alors qu’on était plein d’entrain pour se maquiller et se rendre belle au courant de la journée. Mais se coucher le visage encore couvert de mascara et de fond de teint vous donne une peau ridée, qui tire, et des yeux bouffis. Le premier geste de beauté est de se démaquiller soigneusement et quotidiennement.

Le peeling pour renouveler la peau

Cette pratique consiste à appliquer sur la peau une substance pour détruire de façon contrôlée l’épiderme afin de favoriser la régénération et de stimuler la production de collagène et de fibres élastiques dans le derme.

Pour se faire, mouillez votre visage avec de l’eau tiède puis appliquez le peeling tout en effectuant des petits massages circulaires sans pour autant frotter. Rincez votre visage pour finir cette étape.

Le nettoyage au savon d’Alep

Le savon d’Alep est un produit tout à fait naturel et biodégradable qui dispose d’excellentes propriétés hydratantes. Il est donc recommandé pour la peau sèche, mais aussi à celles qui ont des problèmes notamment d’eczéma.

Il s’utilise comme tout autre savon, par contre, il est conseillé de laisser la mousse sur le visage comme un masque pendant trois minutes avant de rincer abondamment.

L’hydratation pour une peau de pêche

Pour parfaire l’hydratation de votre peau, aidez-vous d’une huile d’argan et d’une huile de nigelle. Si le premier dispose d’une forte teneur en oméga 6, en oméga 9 et en vitamine E ayant des propriétés nourrissantes, hydratantes et apaisantes, le second dispose des vitamines B, C, des oméga 3 et des minéraux comme le zinc, le calcium et le potassium, qui sont de parfaits anti-âges, anti-inflammatoires (contre les acnés) et antibactériens.

Voici donc comment procéder : mélangez quelques gouttes de chaque huile dans le creux de votre main puis appliquez le tout sur le visage.

Le gommage hebdomadaire

Puisque notre épiderme se renouvelle constamment, il arrive que des peaux mortes s’amoncèlent à la surface et favorisent la sensation de peau rugueuse. Il faut alors procéder de façon régulière à des gommages pour permettre à l’épiderme de mieux respirer.

Un mélange café, huile d’olive et huile de lavande constitue une recette naturelle mais tout à fait efficace. Frottez doucement le mélange sur votre peau lors d’une douche pour éliminer les peaux mortes et vous procurer une peau de pêche.

Aider son enfant à mieux dormir

Aider son enfant à mieux dormir

C’est toujours la galère quand, la nuit, vous devez trouver le meilleur moyen pour aider votre enfant à mieux dormir. À tout âge, de bébé à enfant, votre progéniture pourrait être sujet à l’insomnie, quelle qu’en soit la raison. Le moment de coucher est une corvée pour certaines mamans si l’enfant refuse de regagner le lit et encore moins de rester tranquille dedans. Voici donc quelques conseils pouvant vous aider.

Mieux dormir, les enfants aussi en ont besoin !

Il arrive qu’à un certain moment, votre petit n’arrive pas à trouver le sommeil et que vous l’entendiez toujours bondir et rebondir dans son lit, ou pis encore, quand le brouhaha de sa chambre parvient même jusque dans la vôtre.

On estime qu’entre 30% et 50% des enfants de moins de 5 ans ont déjà eu un problème d’insomnie. On reconnaît alors ce problème par une agitation et une agressivité, une attitude colérique et des pleurs.

Pour mieux cerner le problème et apporter des explications à l’état de votre bout de chou, Mpedia est un des sites qui traitent sur divers thèmes concernant la santé infantile. Vous pourrez trouver des réponses à vos questions, échanger des expériences avec d’autres parents et partager vos craintes et vos appréhensions avec des professionnels de la santé.

Et pourquoi pas des breuvages et de bons aliments ?

Quand on fait face à un enfant qui n’arrive pas à dormir et qui présente des troubles au niveau de ses comportements et de son équilibre physique, on essaye plusieurs astuces pour qu’il trouve le sommeil.

Les tisanes pour les enfants afin de les calmer et pour qu’ils aient le sommeil, au bon moment et avec une bonne durée, sont aussi des options efficaces. On peut trouver dans des pharmacies des petits sachets individuels de préparations prêtes à l’emploi. Mais vous pourrez également préparer vous-même une petite infusion de coquelicot ou une tisane de tilleul.

Vous pourrez aussi lui donner une petite tisane de fleur d’oranger, de la camomille, de la passiflore ou de la mélisse.

Sachez aussi que l’organisme doit être synchronisé, et au niveau de la digestion et au niveau du cerveau qui a besoin d’un temps de répit. Ainsi, un lien étroit entre sommeil et alimentation existe bel et bien.

Quelques conseils sont alors à adopter comme habitudes pour vos enfants. Évitez de leur donner des aliments excitants comme le café, le thé ou les boissons à base de caféine, et même le chocolat.

Évitez également de lui faire sauter le repas, un ventre vide réveille toujours l’enfant au beau milieu de la nuit. Mais ne faites pas non plus l’erreur de lui faire beaucoup manger et surtout, à une heure tardive. Sachez que la digestion réchauffe le corps et cette chaleur ne lui permettra pas de trouver le sommeil.

Ne lui donnez surtout pas de fritures ni de fromages, évitez tout ce qui est trop gras, trop lourd et trop riche.

On sait que le sucre fait monter le taux de sérotonine dans le sang, mais choisissez les bons sucres, du miel dans du lait chaud ou du sucre lent sous forme de pâtes et de riz.

Quand est-ce qu’il devra aller au lit ?

La question qui trottine dans la tête des parents pour que leur enfant arrive à mieux dormir, c’est l’heure à laquelle il devra aller au lit.

Certes, tous les enfants n’ont pas la même horloge biologique, mais l’heure du coucher devra être fixée à chaque âge.

Ainsi, un rituel est à faire pour qu’il soit au lit au bon moment, car un enfant entre 3 et 5 ans doit remplir les 12 heures de sommeil optimal, et celui entre 10 et 12 ans devra avoir 10 heures de somme pour se ressourcer.

10 astuces pour perdre du poids rapidement

10 astuces pour perdre du poids rapidement

Un des sujets qui génèrent beaucoup de débats, qui font le cas de beaucoup d’expériences, perdre du poids intéresse hommes et femmes qui présentent une masse corporelle trop importante. Maigrir devient alors leur leitmotiv et piocher les meilleures astuces tourne souvent à l’obsession que tous les sites, toutes les méthodes proposées par des professionnelles passent sous leurs yeux.

Perdre du poids : une question d’habitude

On a tendance à se laisser aller quand on est stressé, anxieuse ou bien moins occupé. Les grignotages deviennent de plus en plus fréquents jusqu’à devenir de mauvaises manies, en voulant à tout prix…mastiquer.

Quand vous apercevez que votre corps devient de plus en plus énorme et que le jean d’autrefois ne rentre plus, il est temps de penser à adopter de nouvelles attitudes.

Vos habitudes alimentaires doivent changer : buvez beaucoup d’eau en cas de petite faim, et en tout, dans une journée, vous devez boire en moyenne 1 litre et demi. Et pour ceux qui incluent dans leur rituel le vin à table, évitez d’en prendre, préférez l’eau.

Pour vos assiettes, soignez leur présentation et réduisez leur taille ainsi que les aliments dedans. Mangez lentement pour avoir une sensation de satiété au bout de 20 minutes.

Évitez de sauter les repas, ce n’est pas la meilleure approche à faire, mais vous devez également esquiver les endroits où de bonnes odeurs de plat pourraient vous tenter. Les fringales sont les premiers ennemis de la taille fine.

Les belles astuces de notre grand-mère

Autrefois, les petites pilules coupe-faim n’existaient pas encore, mais nos grands-mères arrivaient à garder leur belle silhouette, même après quelques écarts.

Vous pourrez alors tester leurs astuces et perdre vos kilos superflus. Boire de l’eau tiède citronnée dans un grand verre est un parfait brûle-graisse et un détox efficace. Vous pourrez également inclure dans vos habitudes la pomme avant le repas.

L’infusion de thym et l’eau de cuisson d’artichaut ont fait leurs preuves pour purifier l’organisme et avoir un ventre plat, certes, le goût n’est pas très…tentant. Si vous appréhendez ces aliments, vous pourrez opter pour le persil.

Mais comme meilleure astuce, elles ont tapé fort avec le coup du plat très poivré, réputé pour brûler les graisses.

Bougez votre corps !

On le dit souvent, pour perdre du poids rapidement, accompagnez vos régimes de quelques gymnastiques.

Un coach, vous n’en avez pas forcément besoin, sauf si c’est pour vous motiver et vous bousculez quand vous faites la grève et ne voulez plus faire le moindre effort pour bouger votre corps.

Les personnes au corps parfait, qui avaient autrefois des soucis de surpoids, sauront vous guider dans vos exercices physiques. Elles préconisent alors 8 à 10 minutes de gym par jour et chaque jour aura ses mouvements.

Ainsi, le lundi, vous pourrez commencer par les abdos pour raffermir cette partie. Le mardi, vous allez travailler vos muscles fessiers. Le mercredi, ce sera le tour du haut du corps qui fera son travail. Le jeudi, optimisez votre système cardio. Le vendredi, faites des exercices pour tout le bas du corps. Le samedi, après un petit écart, cap sur la taille fine et le dimanche, vous allez raffermir votre dos pour attaquer la nouvelle semaine.

Maintenant, vous êtes prêt(e) pour voir fondre vos kilos en trop !

Devenir apiculteur du dimanche !

Devenir apiculteur du dimanche !

Devenir apiculteur est un métier ou un virement de carrière qui tente de plus en plus de personnes. Même il est aussi possible de faire de l’apiculture juste par passion. Mais que faut-il savoir pour s’y mettre ? Quels sont les accessoires indispensables ? Quels sont les astuces à savoir pour que les colonies soient productives et en bonne santé ? Autant de questions auxquelles nous tâcherons d’apporter des réponses dans cet article. Lire la suite

Quel statut choisir quand on veut créer son entreprise?

Quel statut choisir quand on veut créer son entreprise?

Parmi les 6 étapes pour créer son entreprise, le choix du statut juridique est la plus déterminante. Elle précède notamment son enregistrement et son immatriculation auprès du registre du commerce. En effet, le statut juridique caractérise les formalités de déclaration de l’entreprise ainsi que sa situation du point de vue fiscal, social et administratif. Voici quelques précisions sur les statuts juridiques couramment utilisés lorsqu’on crée une entreprise.

La Société à Responsabilité Limitée (SARL)

Le SARL est sans doute la forme de société la plus utilisée par les entrepreneurs car elle s’adapte à la plupart des projets, que ce soit dans l’artisanat, le commerce, l’industrie ou la profession libérale.

Du point de vue juridique, le SARL lie au moins 2 personnes morales ou physiques dont les responsabilités sont évaluées par rapport à leurs apports dans le capital. Les apports peuvent être numéraires ou en nature, mais doivent au moins couvrir les premiers investissements. Du point de vue fiscal, l’impôt sur le revenu (IR) est possible pour les 5 premiers exercices, mais au-delà, le SARL est sous le régime des impôts sur les sociétés (IS).

Le statut d’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL)

Aussi dénommée SARL unipersonnelle, l’EURL conserve les spécificités d’un SARL à la différence que l’associé est une unique personne. Le capital social est alors librement décidé et les biens personnels de l’associé sont à l’abri si l’entreprise fait face à des difficultés car la perte se limite à l’investissement de départ dans ce capital social, sauf en cas de faute de gestion. Ce statut est idéal pour un créateur d’entreprise en portage salarial.

En termes de fiscalité, l’imposition d’un EURL se fait sur le revenu (IR). Il y a cependant possibilité d’opter pour un IS avec l’imposition des bénéfices.

La Société Anonyme (SA)

En somme, c’est une société de capitaux qui exige au moins deux actionnaires (selon l’ordonnance du 10 septembre 2015) et sept pour une société cotée. La responsabilité de ces actionnaires dépend des capitaux qu’ils ont investis dans la société, contrairement à leur part de bénéfice qui peut être fixé dans le statut.

Le contrôle de la gestion de l’entreprise repose sur un conseil d’administration qui élit parmi ses membres un président et qui procède également à la nomination d’un directeur général. La société peut aussi être dirigée par un conseil de surveillance et un directoire selon son organisation.

Du point de vue fiscalité, la Société Anonyme est soumise à l’impôt sur les sociétés (IS) et sous certaines conditions à l’impôt sur le revenu (IR). A noter que la SA peut prendre la forme de SAS (Société par action simplifiée) ou de SASU, l’équivalent d’un SAS à un seul associé.

Le statut de Société en Nom Collectif (SNC)

Dans cette forme juridique, les associés possèdent la qualité de commerçants et sont conjointement et indéfiniment responsables en cas de dettes de la société. Le capital social, défini en parts, est fixé dans les statuts et peut être constitué d’apports numéraires, en nature ou en industrie. La répartition des bénéfices aux associés est fixée dans le statut indépendamment du montant de leurs apports.

Toute société ou entreprise en statut de SNC est soumise à l’impôt sur le revenu (IR), mais peut également opter pour l’imposition des bénéfices au titre d’impôt sur les sociétés.

Trouver la meilleure position pour dormir à deux

Trouver la meilleure position pour dormir à deux

Étant habitué(e) à des nuits en solo, dormir à deux n’est pas chose facile pour certains. Il est beau d’avoir un lit king size, mais c’est toujours une source de disputes quand l’un prend trop de place et l’autre se trouve au pied du lit le matin. On ne peut pas vous faire des dessins bien précis comme le Kama Sutra, mais on peut vous donner quelques plans pour arriver à finir la nuit sans vous chamailler.

Lire la suite

Comment réussir sa quiche lorraine

Comment réussir sa quiche lorraine

Qui n’a jamais eu envie de mettre la main à la pâte pour avoir une quiche lorraine sur sa table ? Une préparation qui paraît assez facile mais nécessite tout de même quelques astuces afin qu’elle soit des plus réussies. Des recettes de nos grands-mères, l’habilité des chefs ou bien les mains d’un cordon-bleu ont fait de cette entrée la meilleure de tous les temps. Pour vous qui voulez mettre un petit plus dans ce plat, suivez nos conseils.

Choisissez les bons ingrédients pour une quiche lorraine !

Pour confectionner cette préparation qui fait sa renommée, il faut de la pâte, brisée, sablée ou feuilletée, dont la qualité dépend essentiellement de la farine que vous utilisez, du beurre et de la bonne proportion.

Les lardons fumés donnent le goût principal à cette quiche, ainsi, choisissez-les bien fraîchement fumés, ni trop durs ni trop mou et surtout que le gras, la couenne et la viande soient bien réparties.

Des œufs bien frais, du jambon pas trop gras, de la crème, du fromage râpé, du gruyère ou du comté de préférence, ce sont les meilleurs ingrédients pour que vous réussissiez ce plat !

Des astuces pour ne pas la rater

Afin de voir une bonne quiche sortant du four et un goût sans pareil, quelques astuces vous sont proposées.

La pâte brisée est la mieux adaptée pour cette entrée et est idéale si elle sera accompagnée d’une salade, mais vous pourrez utiliser également de la pâte feuilletée, plus légère et plus aérienne si d’autres plats vont encore suivre après.

La cuisson à blanc est essentielle pour s’assurer que la pâte ne soit pas trop molle. Pour ce faire, il faut toujours la piquer avec une fourchette, et pour éviter qu’elle gonfle pendant la cuisson, mettez dessus des grains secs.

Quand vous mettez l’appareil dans la pâte, afin d’éviter qu’elle ramollisse, ne fermez pas entièrement la porte du four, ainsi, les vapeurs peuvent s’y échapper.

Le fameux temps de repos 1 heure au réfrigérateur est à respecter. Ce procédé permet de perdre son élasticité et d’éviter la pâte de se rétracter à la cuisson.

Les petits « plus » qui font la différence

La quiche lorraine est une entrée intemporelle, que ce soit pour un déjeuner sur la terrasse ou pour un diner copieux à l’intérieur. Mais pour lui donner plus de goût, plus de saveur, vous pourrez lui apporter quelques…retouches.

Ainsi, dans l’ « appareil » qui garnit la pâte, pensez à y mettre deux pincées de muscade afin de relever le goût des autres ingrédients.

Si vous faites attention à votre ligne, une crème allégée est idéale, le goût n’est pas si différent que ça ! Faites également bouillir les lardons fumés 2 à 3 minutes dans de l’eau bouillante pour leur défaire de leur graisse.

Et enfin, pour une quiche plus jolie et originale, roulottez les bords afin d’éviter les irrégularités.

Et bon appétit !

Réussir son permis moto

Réussir son permis moto

Pour toute personne souhaitant conduire un deux-roues, le permis moto est une étape inévitable. Pour certains, ce n’est qu’une formalité mais pour d’autres, il s’agit d’une véritable épreuve. Nous avons donc regroupé quelques conseils pour réussir son permis moto dans les meilleures conditions possibles.

Les épreuves à franchir pour obtenir un permis moto

Pour obtenir son permis moto, le candidat doit passer plusieurs étapes : il commencera par des cours théoriques durant lesquels il apprendra à connaitre le code de la route, le fonctionnement de base d’une moto, les équipements obligatoires lorsqu’on roule en 2 roues etc. Le candidat devra donc apprendre et surtout comprendre ses fiches théoriques.

Il aura ensuite une vingtaine d’heures de conduite, réparties entre une formation en plateau (c’est-à-dire hors circulation) et en circulation. Durant la formation en plateau, le candidat apprendra à maîtriser sa monture, à mieux la connaitre et à comprendre son utilisation sur la route. C’est également durant cette étape qu’il pourra mieux comprendre les dangers de la moto.

Durant cette formation hors circulation, le candidat apprendra à maîtriser la moto à l’arrêt, à la déplacer d’abord au pas (que ce soit avec ou sans passager) puis à vive allure. La formation se termine par un examen théorique.

Après la formation sur plateau, on procède à la formation et l’examen en circulation. Le candidat doit cette fois-ci appliquer tout ce qu’il a appris aussi bien en théorie que durant la pratique en plateau. L’épreuve se déroule à peu près comme lors d’une épreuve de conduite en automobile en circulation, sauf que cette fois-ci, l’examinateur ne se trouve pas sur la moto avec le candidat, mais le suit dans une voiture-école tout en lui donnant les instructions par radio.

Préparez sérieusement vos examens

Comme tout examen, celui du permis moto doit être préparé minutieusement et méthodiquement. En effet, les échecs ont dans la plupart des cas pour causes un manque de préparation et de pratique de la moto, notamment sur la voie publique.

Une moto-école impose 20 heures de cours obligatoires, dont environ 8h de plateau et 12h de circulation. Toutefois, ces exercices ne suffisent pas toujours pour satisfaire les exigences de l’examen. Par conséquent, il est conseillé de trouver un moyen (légal) de pratiquer plus, en prenant des cours supplémentaires ou en pratiquant dans une zone sécurisée, en dehors de la voie publique.

Pour l’examen théorique, évitez d’apprendre vos fiches par cœur, c’est le meilleur moyen de rater l’épreuve en cas d’oubli. Et d’ailleurs, sur l’aspect pratique, cela ne sert pas à grand-chose. Il est préférable de tâcher de comprendre ce qui sont dits dans les fiches.

Quelques conseils pratiques pour réussir son permis moto

Il n’existe pas de solution miracle pour réussir son permis moto. Toutefois, il y a plusieurs astuces pour mettre toutes les chances de votre côté. Nous avons déjà parlé de l’importance de la préparation des examens, notamment au niveau de la pratique et de l’assimilation des cours théoriques. Mais cette préparation concerne également d’autres aspects.

Le jour de l’examen, voire même la veille, veillez à ce que vous ayez tous les documents nécessaires avec vous, comme votre permis de conduire (ou une pièce d’identité si vous passez le permis A en premier permis). Veillez également à vous présenter à l’examen en tenue de motard. L’accessoire le plus important : le casque. Si vous n’en avez pas encore, nous vous conseillons de faire un tour sur le site La Centrale Du Casque afin d’en faire l’acquisition.

Enfin, durant l’examen, tâchez de rester toujours calme et lucide. Ne cédez pas à la pression, notamment durant l’épreuve en circulation, au milieu des autres automobilistes, ou durant l’épreuve théorique, face à l’examinateur.

Comment choisir un monument funéraire?

Comment choisir un monument funéraire?

Un évènement particulier qu’on ne souhaite pas se répèter souvent, les funérailles d’un être cher incluent le choix d’un monument funéraire. Personne ne peut improviser de telle mission seulement si le défunt, de son vivant, a déjà commandé le sien. Il est plutôt délicat de trouver une sépulture pour un défunt proche, mais avec quelques conseils, vous allez y arriver.

Le monument funéraire, quand un choix s’impose

Ce n’est pas toujours évident quand vous avez comme mission le choix d’une pierre tombale pour un de vos proches. Déjà le contexte est assez pénible, mais gérer et le budget, et la dernière demeure en question, c’est plutôt compliqué, surtout avec cet esprit confus.

Actuellement, vous n’aurez plus à vous déplacer pour faire les comparaisons, acheter un monument funéraire en ligne est maintenant accessible et facilitera vos missions.

Plusieurs sites proposent en effet leurs services sur internet et tous les éléments y sont présents. Plusieurs modèles sont ainsi suggérés et les démarches se feront en étapes.

Ces marbriers funéraires professionnels doivent vous proposer un devis, gratuit en général, afin de vous donner un prix de ce que vous voulez pour la sépulture de votre défunt proche. Vous pourrez alors choisir un modèle, le matériau dans lequel il sera confectionné, les inscriptions à mettre comme gravure et la finalisation de votre achat sera évidemment la pose.

La dernière demeure, toujours…personnelle

Sachez surtout que le choix d’une pierre tombale est crucial car c’est la dernière demeure du défunt qui va mettre en évidence sa personnalité, mais c’est également un lieu de recueillement pour ses proches. Il est donc essentiel de faire un choix « réfléchi » car on ne change pas du jour au lendemain cet endroit, selon votre guise.

Vous devez choisir d’abord sa forme qui, normalement, sera en fonction de la religion du défunt, son appartenance à une philosophie, mais surtout sa personnalité. Il y a des modèles basiques pour les personnes qui, de son vivant, affichent la simplicité. Il y a des modèles beaucoup plus…fignolés pour les personnes dont le statut social est assez important et souhaitait une pierre tombale de prestige.

Vous aurez aussi à choisir le matériau parmi ceux qui permettent d’en confectionner. Le granit est l’idéal pour sa résistance. Il assure une bonne tenue face aux intempéries et aux agressions extérieures : chaleur, froid, pluies et autres. Plusieurs textures, plusieurs coloris sont également disponibles.

Au niveau du coût, il est toujours préférable de demander un devis précis car certains fabricants malintentionnés rajoutent souvent des frais supplémentaires, soit sur les gravures, soit sur la pose.

Une étape pour faire son deuil

Le monument funéraire n’est pas seulement une pièce qui ornera la sépulture de votre défunt proche, et qui permettra également d’identifier son lieu d’enterrement, mais c’est aussi un lieu de lien entre le défunt et sa famille.

Les funérailles closent les cérémonies sur le décès d’un membre de la famille ou d’une connaissance qui perd la vie. Douloureux moments, c’est lors des obsèques que les proches font leurs adieux au défunt et l’accompagnent dans sa dernière demeure.

Après ces moments, il est temps de faire le deuil et se remettre de la mort d’un proche n’est pas facile. Plusieurs façons permettent de mieux vivre cette séparation. Assister aux obsèques est essentiel afin de faire face à la réalité. Remplir une mission, entre autres celle du choix et de la commande de la pierre tombale, permet également d’honorer la mémoire du défunt, mais c’est également un dernier hommage qu’on lui accorde.

Et on accorde au temps le soin de guérir les blessures !

Comment ne pas rater son café

Comment ne pas rater son café

Parfait rituel de beaucoup de Français, prendre son café est un moment très privilégié, que ça se passe le matin ou dans la journée. Ce n’est pas seulement par politesse que l’on demande toujours à son visiteur s’il veut bien en prendre une tasse, et réussir cette boisson chaude est un parfait exploit.

Un petit historique du café

Cette boisson est aux Français ce que le thé l’est aux Anglais. Et ce n’est pas seulement dans notre pays qu’elle est l’infusion préférée, car elle est universelle.

Ce petit grain qui pousse essentiellement dans les pays tropicaux, le caféier offre alors des petits grains roses virant au rouge et qui, après torréfaction, seront moulus et serviront d’infusion avec de l’eau chaude.

Selon les dires, c’était un berger, dans la province de Kaffa, qui aurait découvert les bienfaits de ces petits grains, quand ses chèvres présentaient plus d’énergie après avoir mangé les fruits du caféier.

Jadis, les gens consommaient le grain tel quel ou en pâte, et c’est seulement bien après le XVI e siècle que sa forme de boisson fut découverte, quand il faisait son entrée en Europe.

On peut trouver actuellement plusieurs variétés de ce grain, entre autres l’Arabica, le Robusta, le Moka, au total dans les 18 variétés, connues ou méconnues des consommateurs.

Les points à vérifier pour choisir son paquet

D’évolution en évolution, on connaît déjà les préparations instantanées qui n’ont plus besoin de filtre, on rencontre aussi actuellement les fameuses capsules avec leurs déclinaisons, mais rien n’égalerait la boisson bien filtrée qui dégage de bel arôme.

Pour choisir les poudres qui permettent d’obtenir un breuvage digne de ce nom, vous devez choisir les fèves qui sont correctement torréfiées et vérifier l’origine de torréfaction. Vérifiez également la date de torréfaction, une date trop dépassée fait perdre les arômes.

C’est aussi le cas si le paquet dans lequel ont été conservées les poudres n’a pas été bien fermé. Conservez-les dans une boîte hermétique et à l’abri de la lumière et des poussières.

Ainsi, pour avoir la bonne qualité de boisson, vous devez vérifier la provenance, la date de torréfaction, la mouture et surtout, la variété qui vous plaît à votre…palais !

Évitez ces erreurs !

La tasse de café que vous prenez quotidiennement est sacrée. Si l’on sirote un apéro, on déguste toujours, à chaque tasse, ce breuvage qui doit être bu bien chaud.

Pour mieux le réussir et l’apprécier jusqu’aux dernières gouttes, évitez de le préparer avec de l’eau pas trop chaude, l’idéal est d’utiliser de l’eau bouillante à 90° au 96°, cela permet d’extraire toute sa saveur.

Pensez à ne pas utiliser une cafetière sale. Une machine à café ou une cafetière traditionnelle doit toujours être impeccable pour ne pas altérer le goût. Quand vous les lavez, n’utilisez pas de détergents, préférez les savons neutres.

Ne faites jamais un dosage « aléatoire », soyez précis dans votre « pesage » pour utiliser toujours la même quantité de poudre pour la même quantité d’eau.

Et une petite astuce qui semble être anodine, mais ne servez jamais votre boisson dans une tasse froide, vous pourrez préchauffer votre tasse avant de la verser, cela permet de mieux garder la bonne température.